Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

EXCLU - Un élu soupçonné d'avoir agressé un installateur de compteur Linky dans le Var

mardi 8 mai 2018 à 18:41 Par Jules Brelaz et Sophie Glotin, France Bleu Provence et France Bleu

Une semaine après l'agression d'un installeur de compteur Linky à Bagnols-en-Forêt (Var), France Bleu Provence révèle ce mardi que l'agresseur présumé est un élu d'opposition du village.

La commune de Bagnols-En-Forêt a pris une délibération anti-linky
La commune de Bagnols-En-Forêt a pris une délibération anti-linky © Maxppp -

Bagnols-en-Forêt, France

Lundi 30 avril, un technicien de l'entreprise Insiema, prestataire d'Enedis, est violemment pris à partie alors qu'il installe un compteur électrique Linky chez l'une des habitantes de Bagnols-en-Forêt, une commune varoise ayant pris une délibération anti-Linky.  Selon les informations révélées ce mardi par France Bleu Provence, l'agresseur présumé est un élu du village, conseiller d'opposition depuis 2004. 

Un coup de tête et des menaces

L'élu aurait asséné un coup de tête au technicien, avant de lui arracher son badge et de le menacer de représailles. La victime, choquée et blessée au visage, recevra des points de suture. Ce salarié d'Insiema reste suivi psychologiquement et ne reprendra pas le travail avant plusieurs semaines.

Son agresseur présumé lui devra s'expliquer devant la justice en septembre prochain. Poursuivi pour violences ayant entraîné une ITT de moins de 8 jours et menaces, il risque jusqu'à 1.500 euros d'amende. Le maire de Bagnols-en-Forêt, commune opposée au compteur Linky, n'a pas souhaité commenter l'affaire. Il recevra la directrice d'Enedis Var le 24 mai prochain.