Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange

INFO FRANCE BLEU - Loiret : un forcené tire plusieurs coups de fusil sur son voisin à Beaulieu-sur-Loire

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Un homme a tiré ces deux derniers mois, à plusieurs reprises, sur son voisin à Beaulieu sur Loire dans le Loiret. Retranché chez lui mercredi 29 janvier, le forcené a été interpellé après intervention du Peloton spécialisé de la Gendarmerie de Dampierre-en-Burly.

Le peloton spécialisé de protection de la Gendarmerie de Dampierre-en-Burly a du intervenir pour déloger le forcené
Le peloton spécialisé de protection de la Gendarmerie de Dampierre-en-Burly a du intervenir pour déloger le forcené © Radio France - Anthony Michel

Les gendarmes de Briare et de Dampierre-en-Burly sont intervenus mercredi 29 janvier pour déloger un forcené, retranché chez lui à Beaulieu sur Loire dans le Loiret. Le prévenu venait de tirer une nouvelle fois avec un fusil de chasse sur son voisin. Durant deux mois, cet homme a fait régner un climat de terreur sur son voisinage.

Intervention du PSPG de Dampierre-en-Burly

Mercredi 29 janvier en début d’après-midi, un agriculteur de Beaulieu sur Loire, petite commune située au sud de Briare dans le Loiret, téléphone aux gendarmes. Son voisin vient de tirer sur lui et sur deux de ses employés. Les coups de feu sont passés au-dessus de leurs têtes. Des tirs au fusil de chasse calibre 12. A l'arrivée des gendarmes de Briare, l'auteur des coups de feu s'est retranché chez lui avec son arme, dans son chalet qu'il a construit lui même sur son terrain. Face à la dangerosité de la situation, il est fait appel au Peloton spécialisé de la Gendarmerie de Dampierre-en-Burly, l'unité d'élite chargée de la protection de la centrale nucléaire. En fin d’après-midi, le forcené va finalement se rendre au négociateur de la gendarmerie sans que les forces de l'ordre aient eu besoin d'intervenir manu-militari. L'arme est retrouvée par un chien de la gendarmerie.

Je vais tous vous fumer

Placé en garde à vue, le prévenu n'est pas très loquace. En revanche, les langues des victimes, elles se délient. Les enquêteurs apprennent ainsi que l'homme âgé de 59 ans, célibataire, inconnu jusque là de la justice, a également tiré des coups de feu la veille, le mardi 28 janvier, mais aussi le 6 décembre l'année dernière. Des tirs au fusil de chasse accompagnés de menaces de mort. Depuis son terrain, le prévenu assène des "je vais tous vous fumer, je vais tous vous descendre". Le voisin agriculteur et deux de ses employés n'ont par chance jamais été blessé. Les plombs du fusil de chasse juxtaposé ont cependant atteint un tracteur, brisant un phare et une vitre. Des terres agricoles seraient à l'origine de ce différend entre voisins qui aurait pu très mal tourner. 

Maintien en détention avant un procès le 13 mars

Le prévenu devait être jugé ce vendredi 31 janvier en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Montargis mais en raison de la grève des avocats son procès a été reporté au 13 mars prochain. Il est poursuivi pour violences volontaires aggravées et menaces de mort. Il est maintenu d’ici là en détention.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess