Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EXCLU - Un médecin soupçonné de viols sur des patients écroué à Draguignan

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Un médecin généraliste de 67 ans a été mis en examen notamment pour viols sur personnes vulnérables, mineurs de 15 ans, par personne ayant autorité, et a été placé en détention provisoire la semaine dernière à Draguignan. L'homme est soupçonné d'avoir abusé de plusieurs patients entre 1993 et 2015.

Le médecin généraliste a été mis en examen à Draguignan (illustration)
Le médecin généraliste a été mis en examen à Draguignan (illustration) © Radio France - Christelle MARQUES

Un médecin généraliste de 67 ans a été placé en garde à vue la semaine dernière dans les locaux du commissariat de Draguignan (Var) pour être entendu sur des accusations de viols sur certains de ces patients entre 1993 et 2015. À l'issue de sa garde à vue, le professionnel de santé a été mis en examen notamment pour viols sur personnes vulnérables, mineurs de 15 ans, par personne ayant autorité, et a été placé en détention provisoire. Six victimes au moins sont recensées.

Certains des patients de ce généraliste sont en effet mineurs dans les années 90, et ne parlent pas tout de suite. Puis finalement, petit à petit, certains se livrent. Et c'est en se libérant de ce lourd fardeau que ces victimes présumées permettent au conseil de l'Ordre des médecins d'effectuer un signalement en décembre 2019. L'enquête consiste alors à retrouver ces patients et à vérifier la véracité des propos.

Des patients qui racontent tous la même chose : ce qu'ils ont subi dans le secret du cabinet médical de ce généraliste ou même pour certains à son domicile. Comment certains l'ont repoussé, puis finalement ont cédé face à celui qui avait "l'aura du professionnel de santé, et qui exerçait, selon eux, une certaine emprise" indique une source proche du dossier. Des patients sous emprise car, pour certains, dans une période de fragilité, et pour d'autres dans un état permanent de vulnérabilité.  

De son côté, le médecin nie en bloc et évoque un complot. Une position difficilement tenable face à des victimes dont les policiers de Draguignan n'ont pas réussi à établir de lien les unes avec les autres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess