Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

EXCLUSIF - La mère de l'enfant renversé par un chauffard à Dijon témoigne

mardi 7 mars 2017 à 15:55 Par Christophe Tourné et Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne

La police de Dijon a lancé un appel à témoin après un accident survenu vendredi soir près de la place Wilson. Un enfant a été renversé par une voiture et blessé au visage. Le chauffard a pris la fuite. Sa maman a choisi France Bleu Bourgogne pour témoigner.

La rue Jean-Baptiste Baudin à Dijon où s'est déroulé l'accident
La rue Jean-Baptiste Baudin à Dijon où s'est déroulé l'accident © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

A Dijon, la police lance un appel à témoin pour retrouver un automobiliste. Le chauffard a renversé Maxime, un petit garçon de trois ans vendredi soir vers 18H15, rue Jean-Baptiste Baudin près de la place Wilson. La voiture, une Citroën C3 Picasso de couleur gris foncé a pris la fuite. La police recherche toute personne ayant assisté à la scène et qui aurait relevé la plaque d'immatriculation. Quatre jours après cet accident, la maman du petit garçon qui a été blessé au visage, a choisi France Bleu Bourgogne pour s'exprimer.

"J'ai vu mon enfant comme une poupée de chiffon"

"J'étais en face de la voiture. J'avais traversé avec Charles, le grand et Maxime était avec son papa pour vider la voiture. Le temps devait être trop long pour lui et il a souhaité traverser pour nous retrouver. J'ai entendu qu'une voiture arrivait. J'ai entendu un impact. J'ai regardé tout de suite et j'ai vu mon enfant comme une poupée de chiffon. Je me suis découvert un cri que je ne connaissais pas. Je n'ai pas regardé la voiture parce que je regardais mon fils. La voiture s'est enfuit et on a hurlé à la personne de s'arrêter et voilà"

La rue Jean-Baptiste Baudin à Dijon - Radio France
La rue Jean-Baptiste Baudin à Dijon © Radio France - Stéphanie Perenon

Des nouvelles rassurantes de son fils

"Il va bien. Il retourne à l'hôpital vendredi pour se faire enlever des fils mais il appréhende car ce n'est pas un endroit formidable pour lui. Il va bien. Il joue, il rit et fais des caprices comme avant l'accident. C'est le même enfant même s'il éprouve un peu de colère quand on parle de l'accident parce qu'il veut des excuses. Nous aussi parce qu'en tant que parent, on éduque nos enfants pour qu'ils soient responsables de leurs actes. Aujourd'hui, quand quelque chose comme ça se passe, on est un peu démuni. on ne sait pas trop quoi lui donner comme discours."

Le témoignage de la maman de Maxime

"On veut juste entendre des excuses"

La sidération de voir son enfant percuté par une voiture est énorme et elle est amplifiée quand l'auteur ne s'arrête pas. On a le sentiment qu'il ne respecte absolument pas l'intégrité physique d'un enfant. Il ne respecte pas les parents . Il ne respecte rien et cela a été terrible pour nous. Cela a fait deux chocs énormes. Même si clairement, et je veux qu'il l'entende, percuter un enfant ça peut arriver à tout le monde. Un enfant de trois ans qui sort d'entre deux voitures, on ne le voit pas, et Maxime, il a fait cette erreur d'un enfant de trois ans. Il voulait retrouver sa maman, il était dans l'émotion mais la personne qui l'a percuté, sa seule erreur c'est de ne pas s'être arrêté. Il peut aller au commissariat. On l'attend. On veut juste entendre des excuses."

La maman de Maxime attend des excuses