Société

Exclusivement des familles de Nancy dans les crèches de la ville à la rentrée

Par Nathalie Broutin, France Bleu Sud Lorraine jeudi 24 mars 2016 à 18:17

1244 familles sont inscrites dans les crèches à Nancy
1244 familles sont inscrites dans les crèches à Nancy © Maxppp - Maxppp

Aujourd'hui, 18% des 1244 familles accueillies dans les structures de petite enfance à Nancy ne résident pas dans la ville. A la rentrée prochaine, la mairie choisit de recevoir "exclusivement" les Nancéiens. En juin 2017, une crèche va fermer définitivement, trop chère à remettre aux normes.

A la rentrée prochaine, la ville de Nancy accueillera en crèche "exclusivement" les familles" qui habitent à Nancy.  C'est ce qu'indique Elisabeth Laithier , l'adjointe à la politique familiale et à la petite enfance à la mairie de Nancy. Aujourd'hui, l'élue précise que 18 % des 1244 familles ne résident pas dans la commune. Les Nancéiens "par leurs impôts contribuent à l'accueil dans ces structures" ajoute-t-elle encore.

L'élue justifie ce choix politique de la petite enfance : "L'Etat préconise un agenda d'accessibilité, de remise aux normes de tous les établissements (...) dans un budget contraint." Un budget pour les travaux estimé ici à 1, 15 millions d'euros sur l'ensemble des structures, dont 600 à 800.000 euros pour la remise aux normes de la seule crèche Saint Nicolas, rue des Fabriques à Nancy.

Fermeture définitive d'une crèche en juin 2017

La ville décide aujourd'hui de fermer définitivement cet établissement Saint Nicolas en juin 2017. Actuellement 50 enfants y sont accueillis. Ils ne seront plus que 25 à la rentrée prochaine, et quatre à cinq en juin 2017. Les 15 personnels de la crèche Saint Nicolas vont être reclassés dans les autres structures petite enfance. Les parents vont rencontrer les élus ce jeudi soir, les personnels ont pu échanger eux mercredi soir.

La Ville ajoute qu'"il ne s'agit pas ici de sacrifier la petite enfance à Nancy " puisque trois projets vont voir le jour ces prochains mois : des relocalisations de structures en centre ville, et la création d'une ludothèque.