Faits divers – Justice

Exercice anti-pollution à Barfleur ce mercredi

Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin mercredi 5 octobre 2016 à 18:10

Exercice anti-pollution à Barfleur
Exercice anti-pollution à Barfleur © Radio France - katia lautrou

Exercice pratique grandeur nature ce mercredi dans le port de Barfleur pour une trentaine d'élus de communes littorales du département. Après la théorie hier, aujourd'hui ils ont pu voir l'installation d'un barrage flottant destiné à la lutte contre une pollution maritime.

De nombreux curieux étaient sur le quai Henry Chardon ce mercredi. Il y avait là pour l'exercice des agents communaux, des collectivités territoriales, les pompiers, la SNSM de Saint-Vaast et de Barfleur, la gendarmerie maritime, des navires de pêche dits "tracteurs" ou encore des hommes du centre de stockage de matériel anti-pollution du Havre. En tout environ 80 personnes étaient mobilisés. Chaque département doit réaliser un exercice POLMAR tous les 3 ans. Jean-Pascal Devi est le directeur adjoint de la DDTM, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer dans la Manche : "il faut tenir compte des courants et des vents et c'est parfois très compliqué".

Un barrage de 230m de long

Pour donner une idée ce barrage de 230m de long ressemble à de gros sacs attachés les uns aux autres. Cette barrière en plastique bloque les hydrocarbures par exemple qui essaieraient de rentrer dans le port. Richard est venu en voisin voir comment ça se passe "je me pose la question de savoir si un gros bateau est en difficulté de savoir comment on va le confiner".

Une chose est sûre en cas de pollution c'est le maire de la commune qui devra au départ tout organiser. Alors ce genre de formation est essentielle aussi pour le maire de Barfleur, Michel Mauger : "j'imagine que quand cela arrive c'est panique à bord alors il vaut mieux que chacun connaisse son rôle pour être plus efficace".

Des barrages flottants il y en a 45 kilomètres dans la Région stockés au Havre. De quoi protéger une bonne partie du littoral en cas de pollution maritime.

Partager sur :