Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Faits divers – Justice

Expédition punitive le jour de Noël à Châteauroux : des peines de prison ferme

mercredi 6 juin 2018 à 20:11 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Quatre membres d'une même famille ont été condamnés à de la prison ferme ce mercredi à Châteauroux pour violences en réunion commises le jour de Noël.

Les quatre membres de la même famille étaient tous à la barre.
Les quatre membres de la même famille étaient tous à la barre. © Radio France - Jonathan Landais

Châteauroux, France

Ils avaient refusé que le fils se marie avec sa future femme. Quatre membres d'une même famille franco algérienne ont été condamnés ce mercredi à des peines de prison allant de deux ans à un an de prison ferme par le Tribunal correctionnel de Châteauroux. En décembre dernier, le soir de Noël, les quatre membres de cette famille sont accusés d'avoir mené une véritable expédition punitive au domicile du fils et de sa compagne à Châteauroux. Ils étaient jugés pour menaces de mort et violences en réunion avec arme.

La belle famille n'acceptait pas la future mariée

"J'avais peur que mon fils se fasse manipuler". Pour la mère, l'ex-belle fille a choisi son fils pour obtenir des papiers en France. La jeune femme de 21 ans, vivait jusqu'ici en Allemagne. Elle est venue à Châteauroux chez les beaux-parents après avoir rencontré le fils sur internet. Sauf que dans cette famille, il y a des histoires d'argent. Le fils devait verser tous les mois 200 euros à ses parents, pour payer les factures, remplir le frigo, ce que l'ancienne belle-fille n'aurait pas supporté. Elle lui aurait demandé d'arrêter les versements.

"Votre fils est majeur", dit la Présidente - "Oui, mais il n'est pas autonome, je ne voulais pas qu'elle épouse mon fils". Le jeune homme est reconnu comme travailleur handicapé. "Vous n'aviez pas besoin d'y aller à quatre pour lui dire", poursuit la juge. Le jour de Noël, la mère, le père et les deux oncles débarquent au domicile du couple et ils volent le passeport de la jeune femme. Ils reconnaissent les insultes, "mais les coups, ce n'est pas nous !".

La poitrine tailladée avec des morceaux de verre

D'après les photos, la victime a eu la poitrine tailladée avec des morceaux de verre. "Elle s'est fait ça elle-même" dit la mère, "vous savez, elle est capable de tout". La victime raconte aujourd'hui "avoir honte de son corps". L'avocat des parties civiles parle de la mère comme "d'une matriarche, qui commande". L'un des avocats de la défense précise que le rapport médical mentionne "des griffures" et "non pas de plaies saignantes".

Le tribunal a tranché : tous les quatre sont condamnés à des peines de prison ferme (deux ans ferme et un an avec sursis de mise à l'épreuve pour l'un des oncles accusé de lui avoir tailladé la poitrine, un an de prison ferme et six mois avec sursis de mise à l'épreuve pour les trois autres, dont la mère).