Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Explosion d'un colis piégé à Lyon : ce que l'on sait

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

L'explosion d'un colis piégé dans une rue très fréquentée du centre-ville de Lyon a fait une dizaine de blessés légers vendredi après-midi. Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête. France Bleu fait le point.

Un colis piégé a explosé dans le centre-ville de Lyon vers 17h40, vendredi 24 mai, faisant une dizaine de blessés légers
Un colis piégé a explosé dans le centre-ville de Lyon vers 17h40, vendredi 24 mai, faisant une dizaine de blessés légers © AFP - PHILIPPE DESMAZES

Lyon, France

Un colis piégé a explosé vers 17h40 ce vendredi dans le centre-ville de Lyon. Une dizaine de personnes ont été blessées. Un homme est recherché. Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête. Une enquête pour "association de malfaiteurs terroriste" à été ouverte mais il est encore "trop tôt" pour évoquer "un acte terroriste"a précisé Nicole Belloubet, la ministre de la Justice, dans la soirée. 

Le fil de la soirée

Que s'est-il passé ?

Vers 17h40 un homme circulant à vélo a déposé un sac ou colis piégé qui contenait des vis, clous ou boulons selon des sources policières, devant une boulangerie de la rue Victor Hugo dans le 2e arrondissement. Cette artère piétonne et commerçante proche de la place Bellecour au cœur de la ville est actuellement en travaux.

  - Visactu
© Visactu

"La police a mis en place un périmètre de sécurité de quelques centaines de mètres pour permettre à la police scientifique" de travailler, a précisé Denis Broliquier, maire du 2e arrondissement de Lyon sur franceinfo. Le lieu est "hyper sécurisé", les immeubles à proximité du lieu de l'explosion "sont toujours habités" et l'hôtel en face de la boutique visée "n'a pas été évacué" a-t-il ajouté.

Une dizaine de blessés 

D'après un dernier bilan fourni de source proche du dossier, 13 personnes ont été touchées par l'explosion, dont 11 hospitalisées. Toutes ne sont blessées que légèrement, dont une petite fille de huit ans, selon Denis Broliquier, maire du 2e arrondissement de Lyon.

L'explosion n'a pas fait de blessés parmi le personnel de "La Brioche Dorée", commerce devant lequel le colis piégé a été déposé. Le service communication du groupe a indiqué que deux personnes ont été choquées. Une cellule de crise a été mise en place.

Le suspect toujours en fuite 

Le suspect est un homme d'une trentaine d'années, portant un bermuda blanc et un sweat à capuche vert circulant sur un VTT noir. Aperçu à proximité des lieux au moment des faits, il a été filmé par les caméras de vidéosurveillance de la ville.

Il est toujours recherché par la police qui a diffusé un appel à témoins sur les réseaux sociaux.

Aucune piste n'est privilégiée à ce stade quant à son profil et ses motivations.

Sécurité renforcée sur les sites accueillant du public

Le ministère de l'Intérieur a décidé de renforcer la sécurité des sites accueillant du public et des événements sportifs, culturels et cultuels.

Le plan Vigipirate avait été ramené au niveau "Sécurité renforcée - Risque attentat" sur tout le territoire, signe d'une menace terroriste persistante, après la fusillade de Strasbourg qui avait fait quatre morts, une victime en état de mort cérébrale et 11 blessés en décembre dernier.

Nombreuses réactions politiques à deux jours des Européennes

Informé peu avant d'accorder une interview au youtubeur HugoDécrypte, Emmanuel Macron a évoqué une "une attaque" et adressé une pensée aux blessés.

Cette explosion, survenue deux jours avant les élections européennes, a suscité de nombreuses réactions politiques et bousculé la fin de la campagne. Le Premier ministre, Edouard Philippe, a notamment annulé sa participation au dernier meeting de la majorité prévu à Paris.

Plusieurs personnalités politiques et élus locaux ont rendu hommage aux victimes sur les réseaux sociaux. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, a adressé toutes ses "pensées aux blessés et aux équipes de secours" sur son compte Twitter.

Le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes et président des Républicains, Laurent Wauquiez, a remercié les forces de l'ordre sur son compte Twitter.

Gérard Collomb, le maire de Lyon, en déplacement officiel au Japon vendredi, doit s’exprimer ce samedi matin.

Le pays n'avait plus connu d'attaque au colis piégé depuis décembre 2007, lorsqu'une explosion dans un cabinet d'avocats - dont les raisons sont à ce jour restées inexpliquées - avait fait un mort et un blessé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu