Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Belfort : une dame meurt après l'explosion d'une bouteille de gaz

mardi 9 octobre 2018 à 16:57 - Mis à jour le mardi 9 octobre 2018 à 18:00 Par Thierry Campredon et Manon Klein, France Bleu Belfort-Montbéliard

Une femme âgée d'une cinquantaine d'années est décédée ce mardi après-midi dans l'explosion de son appartement à Belfort. La déflagration provient probablement d'une bouteille d'oxygène médical selon les pompiers.

Explosion due au gaz à Belfort : une centaine de personnes évacuées.
Explosion due au gaz à Belfort : une centaine de personnes évacuées. © Radio France - Manon Klein

Belfort, France

De nombreux pompiers et véhicules de secours ont été déployés ce mardi après-midi au 16 rue Allende dans le quartier du Champ de Mars à Belfort.  Une explosion due à une bouteille d'oxygène s'est produite vers 15 heures 30 dans un appartement situé au deuxième étage d'un immeuble de Territoire Habitat. Le logement a été littéralement soufflé. 

L'occupante de l'appartement, une femme âgée d'une cinquantaine d'années a été retrouvée morte dans les décombres par les pompiers. Trois autres personnes ont été légèrement blessées par le souffle de l'explosion, deux d'entre elles ont été transportées à l'hôpital. 

Par ailleurs, plusieurs dizaines de personnes ont été évacués. Selon les premiers éléments de l'enquête, une bouteille d'oxygène médical est à l'origine de l'explosion.

Dans un communiqué, Territoire Habitat annonce qu'il va proposer des solutions de relogement "dans les meilleurs délais" pour les locataires privés de leur logement. Les 54 habitants de l'immeuble ont été relogés pour la nuit. Le bâtiment n'est pas jugé sûr pour le moment. Un architecte doit passer mercredi pour établir un bilan, et estimer si oui ou non la structure a été touchée.