Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Explosion due au gaz à Altkirch : trois pompiers et deux gendarmes blessés

jeudi 9 mars 2017 à 14:01 Par Céline Rousseau et Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Une explosion, due au gaz, a fait 5 blessés ce jeudi midi à Altkirch, dans le Haut-Rhin. Trois pompiers et deux gendarmes sont blessés. Leur pronostic vital ne serait pas engagé.

L'immeuble d'Altkirch en partie détruit pas l'explosion ce mardi midi.
L'immeuble d'Altkirch en partie détruit pas l'explosion ce mardi midi. © Radio France - Guillaume Chhum

68130 Altkirch, France

Une explosion s'est produite peu avant midi ce jeudi à Altkirch, dans un immeuble situé au 44 avenue du 8e Régiment de Hussards. Trois pompiers et deux gendarmes ont été blessés. Selon les informations recueillies par France Bleu Alsace, ils sont hospitalisés mais leur pronostic vital n'est pas engagé. Les pompiers ont été admis "en urgence relative", seul l'un des deux gendarmes a été admis à l'hôpital.

Un pompier défenestré par le souffle de l'explosion

Les pompiers ont été appelés pour une forte odeur de gaz. Quand ils sont entrés dans l'appartement, une explosion a eu lieu. L'un des hommes a été défenestré par le souffle du premier étage de l'immeuble. Deux autres pompiers ont été blessés. Deux gendarmes venus sécuriser les lieux ont également été touchés.

Une quarantaine de soldats du feu sont actuellement sur place. Il n'y avait aucun habitant dans l'immeuble. L'explosion, due au gaz, a provoqué l’effondrement d'une partie de la façade du bâtiment.

Il n'y avait personne à l'intérieur de l'appartement quand il a été soufflé  - Radio France
Il n'y avait personne à l'intérieur de l'appartement quand il a été soufflé © Radio France - Guillaume Chhum

Une cellule psychologique a été mise en place. Une quinzaine d'habitants qui réside dans le bâtiment a été pris en charge par des agents de la mairie.