Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Explosion rue de Trévise : les travaux de consolidation commencent

mardi 22 janvier 2019 à 6:43 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Paris et France Bleu

Un peu plus d'une semaine après l'explosion d'une boulangerie de la rue de Trévise à Paris, les travaux de consolidation commencent ce mardi 22 janvier. Deux immenses poutres vont être posées pour renforcer trois immeubles.

La grue placera deux poutres géantes pour consolider les immeubles.
La grue placera deux poutres géantes pour consolider les immeubles. © Radio France - Faustine Mauerhan

Paris, France

Dix jours après l'explosion mortelle d'une boulangerie rue de Trévise dans le 9e arrondissement de Paris, les travaux de consolidation commencent. Ce mardi, des poutres géantes sont installées par une grue pour consolider les immeubles fragilisés.

Une opération inédite et très délicate menée par l'entreprise Les charpentiers de Paris et supervisés par les pompiers de Paris.  Il a d'abord fallu faire accéder la grue jusqu'aux immeubles. Elle est arrivée vers 6h30 par la rue du faubourg Montmartre, en négociant le virage serré avec la rue de Montyon où les policiers veillaient à ce qu'aucun automobiliste ne se gare là et gêne le passage. 

Très vite ensuite, le camion chargé de deux fameuses poutres métalliques est arrivé lui-aussi. Les deux se sont installés dans la rue Sainte-Cécile, à l'angle de la rue de Trévise, devant le numéro 6, là exactement où une explosion a soufflé le pâté de maison il y a 10 jours.  

D'abord, ce sont plusieurs caissons de matériel qui se sont élevés, passant par le ciel, par-dessus le toit de l'immeuble pour atterrir côté cour. Puis les charpentiers ont levé les deux poutres, très lentement pour ne pas cogner les bâtiments déjà fragilisés. Il faut maintenant étayer les poutres elles-mêmes. Une opération qui va durer plusieurs jours. C'est seulement cette phase de "sauvegarde" des immeubles terminée que les experts pourront accéder à l'intérieur des bâtiments pour continuer l'enquête.  Les habitants, eux, ne pourront y rentrer que d'ici deux mois d'après ce qu'on leur a expliqué.