Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Face à l'insécurité routière, le procureur de Coutances parie sur la pédagogie

-
Par , France Bleu Cotentin

Le procureur de la République de Coutances veut davantage de répression. En 4 ans le nombre d'infractions routières constatées a doublé sur son secteur (centre et sud-manche).

Les signataires de la convention hier jeudi au tribunal de Coutances (le procureur Cyril Lacombe au centre)
Les signataires de la convention hier jeudi au tribunal de Coutances (le procureur Cyril Lacombe au centre) © Radio France - Katia Lautrou

Manche, France

Depuis 2015, le nombre d'infractions routières constatées a doublé sur le secteur Avranches, Saint-Lô, Coutances. Exemple :  de 121 défauts de permis on est passé à 231 en 2018, de 503 infractions à l'alcool et aux stupéfiants à 1146 et de 72 refus d'obtempérer à 149. Il y a plus de contrôles c'est vrai mais ces chiffres inquiètent Cyril Lacombe. Le procureur de Coutances promet en 2019 une réponse pénale plus ferme pour les multirécidivistes et plus de pédagogie pour les primo-délinquants, celles et ceux qui commettent une infraction pour la première fois. 

Des stages étendus à de nouveaux types d'infractions

Les fameux stages d'alternatives aux poursuites en cas d'alcool et de stupéfiants au volant vont être étendus aux défauts d'assurance, défauts de permis, excès de vitesse et délits de fuite sans mise en danger. Une convention a été signée hier jeudi entre  le Tribunal de Grande Instance de Coutances, le Service de probation et d’insertion (SPIP) de la Manche et l’ADESR de la Manche (Association Départementale pour l'Education et la Sécurité Routière). Des stages théoriques avec un psychologue et pratique sur circuit fermé. Histoire de prendre conscience du danger sur la route. Ces stages payants sont à la charge de la personne condamnée.  Ils sont organisés sur Avranches et Lessay.

Des éthylotests anti-démarrage

Le procureur de la République de Coutances, Cyril Lacombe, a aussi évoqué la mise en place en 2019 d'une nouvelle contrainte pour les personnes condamnées pour alcool au volant. 

A Coutances, des éthylotests anti-démarrage comme réponse pénale à l'alcool au volant