Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Recrudescence des cambriolages : les conseils des gendarmes du Calvados

vendredi 24 novembre 2017 à 17:28 Par Jean-Baptiste Menanteau, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

A Blainville-sur-Orne, les gendarmes de la brigade de Ouistreham ont distribué vendredi 24 novembre des flyers à destination des commerçants et de la population pour prévenir contre les risques de cambriolages.

Au contact des commerçants, les gendarmes du Calvados déploient le volet prévention de leur plan de lutte contre les cambriolages.
Au contact des commerçants, les gendarmes du Calvados déploient le volet prévention de leur plan de lutte contre les cambriolages. © Radio France - Jean-Baptiste Menanteau

Blainville-sur-Orne, France

Fermer les fenêtres lorsque l'on quitte son domicile, ne pas laisser en évidence des objets de valeur, prévenir ses voisins en cas d'absence prolongée. Autant de conseils que la brigade de gendarmerie de Ouistreham s'est évertuée à dispenser vendredi 24 novembre aux habitants et commerçants de Blainville-sur-Orne, dans le Calvados, pour contrer la recrudescence des cambriolages. Une hausse plus marquée dans les communes au nord et à l'ouest de Caen. Ils ont distribués des tracts pour récapituler ces conseils.

Le passage à l'heure d'hiver, propice aux cambriolages

L'augmentation du nombre de cambriolages en cette fin novembre n'est pas "surprenante", pour le lieutenant Émilien Schelstraete, mais elle est plus marquée qu'en 2016. Plusieurs raisons expliquent ce phénomène. Avec le passage à l'heure d'hiver, la nuit tombe plus tôt, ce qui favorise le travail des cambrioleurs puisque les maisons inoccupées ne sont pas éclairées. Et puis, à l'approche des fêtes de fin d'année, "l'augmentation des flux commerciaux" a pour conséquence que les vitrines des magasins sont "plus chargées", donc plus attrayantes pour d'éventuels malfaiteurs.

Pour endiguer cette augmentation, la brigade de gendarmerie de Ouistreham mène des opérations de patrouille en civil, une mesure inédite. Outre le renforcement de la présence sur le terrain, les militaires vont également à la rencontre de la population et des commerçants pour les sensibiliser à la question. Les escroqueries et les démarchages frauduleux sont également dans leur collimateur. Les seniors en sont la cible. Le lieutenant Schelstraete met en garde contre "ces personnes qui se présentent comme vendeur de calendrier, ou comme artisans". Pour prévenir ces risques, les gendarmes en appellent à la vigilance et préconisent aux témoins de signaler tout faits et gestes suspects.