Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Faillite du SCB : les premières mises en examen

-
Par , , France Bleu RCFM

Le parquet de Bastia a fait le point sur l'enquête ouverte concernant les comptes du Sporting Club de Bastia ce vendredi. Quatre personnes ont été interpellées cette semaine, deux ont été placées sous le statut de témoin assisté, deux autres mises en examen et placées sous contrôle judiciaire.

Le parquet de Bastia a fait le point sur l'enquête ouverte concernant les comptes du Sporting Club de Bastia ce vendredi
Le parquet de Bastia a fait le point sur l'enquête ouverte concernant les comptes du Sporting Club de Bastia ce vendredi - DR /

En milieu de semaine, 4 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire d'Ajaccio. A ce jour, 2 personnes, des comptables,ont été entendues sous le statut de témoin assisté. Et 2 autres, un commissaire aux comptes et un expert-comptable, ont été mises en examen et placées sous contrôle judiciaire.

Gloire et décadence 

C'est un nouvel épisode du volet judiciaire du dramatique naufrage du Sporting Club de Bastia. Gloire et décadence, pourrait en être le titre, et cela semble être un euphémisme si l'on se réfère à l'histoire du club phare du football corse, tombé de l'élite du sport européen à la nationale 3.

Cette fois la brigade financière a mis son nez dans les comptes du club, une enquête préliminaire ouverte pour abus de biens sociaux, banqueroute, escroquerie, présentation de comptes annuels inexactes, travail dissimulé et non révélation de faits délictueux par le commissaire aux comptes. Selon les documents comptables saisis lors des perquisitions, il semble que les règles et les principes de comptabilité n'ont pas été respectés pendant des années : manque de pièces justificatives, ou transmises hors délais à la DNCG qui contrôle les comptes des clubs à la ligue de football professionnel. Tout cela pour dissimuler la réelle situation du club, dans le rouge,  et lui permettre de continuer son activité.

A ce jour, deux employées comptables ont donc été entendues comme témoins assistés. L'expert-comptable, Joseph Lorenzoni, a été mis en examen pour faux, complicité de banqueroute et de présentation de comptes inexacts et participation à une association de malfaiteursen vue de la préparation d'un délit. Antoine Vincenti, le commissaire aux comptes a été mis en examen pour non révélation de faits délictueux et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit. Ils encourent tous les deux 5 ans de prison. Les enquêteurs continuent de dérouler les fils de cette pelote, dans le milieu du SCB.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess