Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Famille décimée sur l'A7 : un problème de turbo à l'origine de l'accident

C'est donc bien une réaction en chaîne suite à une défaillance mécanique qui serait à l'origine du terrible accident de l'autoroute A7 lundi soir. Cinq enfants sont morts à hauteur d'Albon, dans la Drôme. Le Renault Scénic dans lequel se trouvait la famille a pris feu et a fait une sortie de route.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin (à gauche) et le procureur de la République de la Drôme Alex Perrin (à droite) se sont rendus à Albon (Drôme), 21 juillet 2020.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin (à gauche) et le procureur de la République de la Drôme Alex Perrin (à droite) se sont rendus à Albon (Drôme), 21 juillet 2020. © Radio France - Nathalie Rodrigues

C’est bien un problème mécanique qui est à l’origine du terrible accident qui a coûté la vie à cinq enfants lundi soir sur l’autoroute A7 à hauteur d’Albon dans la Drôme. 

Une défaillance du turbo

Selon Alex Perrin, le procureur de la République de la Drôme, qui a reçu le pré-rapport de l’expert judiciaire en mécanique chargé d’analyser la carcasse, il y aurait eu une casse du turbo, cette pièce qui favorise la puissance du moteur, qui aurait provoqué un emballement de ce même moteur, entraînant une fuite d’huile qui aurait provoqué l’incendie. 

À partir de ce moment là, il était quasi impossible pour le conducteur de s’arrêter, puisque le problème moteur rend inopérant le système de freinage et la direction assistée. Le Renault Scénic, équipé d'un moteur Diesel, était en circulation depuis 15 ans. Le contrôle technique était dépassé du mois de mai, mais le conducteur n'était pas verbalisable puisque les délais avaient été rallongés à cause de l'épidémie de Covid-19.

Trois membres de la famille toujours dans un état très grave à l'hôpital

Les rescapés de l’accident, la compagne du conducteur de 41 ans, la belle sœur de 34 ans et un enfant de 7 ans sont toujours dans un état grave dans un hôpital de Lyon. L’état de santé du conducteur est moins préoccupant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess