Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Fausse alerte à la bombe en gare de Rennes : l'auteur est un maire breton employé de la SNCF

L'auteur de la fausse alerte à la bombe qui a perturbé le trafic des trains ce dimanche 31 mars est un élu breton. Il est également employé de la SNCF.

La gare de Rennes. (image d'illustration)
La gare de Rennes. (image d'illustration) © Maxppp - Maxppp

Rennes, France

Il a reconnu les faits. L'homme qui est à l'origine de la fausse alerte à la bombe en gare de Rennes ce dimanche 31 mars est sorti de garde à vue ce lundi matin. Erwan Hercouët est un employé de la SNCF. Il est aussi maire de la commune de la Chapelle-aux-Filtzméens, à l'est de Dinan, en Ille-et-Vilaine. 

Comparution en justice le 3 octobre

L'élu a rendez-vous devant la justice le 3 octobre prochain pour s'expliquer sur ce qui l'a poussé à commettre cet acte. Il comparaîtra pour "divulgation d'information fausse afin de faire croire à une destruction dangereuse" et "entrave à la mise en marche ou à la circulation d'un train". Il risque deux ans de prison et 30.000 euros d'amende. De son côté, la SNCF a ouvert une enquête interne. 

Choix de la station

France Bleu