Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fausse alerte au coronavirus en Indre-et-Loire : l'auteur présumé devrait être poursuivi

-
Par , France Bleu Touraine

Après un appel au 15, des secouristes ont été envoyés pour rien à la recherche d'une femme prétendument atteinte du coronavirus, samedi 25 janvier, dans un TGV arrêté à Saint-Pierre-des-Corps. Rapidement identifié, l'auteur du canular devrait passer au tribunal correctionnel de Tours cette semaine.

Le TGV a été retenu à quai de longues minutes, pendant que les secouristes cherchaient la passagère prétendument atteinte du coronavirus.
Le TGV a été retenu à quai de longues minutes, pendant que les secouristes cherchaient la passagère prétendument atteinte du coronavirus. © Radio France - ©Boris Compain

Un homme comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Tours d'ici la fin de la semaine. Il est soupçonné d'être le responsable d'une fausse alerte au coronavirus, ce virus qui a déjà fait plus de 100 morts en Chine et qui a contaminé plus de 4 500 personnes dans une douzaine de pays. 

L'homme appelle le 15 en affirmant qu'une personne contaminée par le virus est dans un TGV qui s'arrête à Saint-Pierre-des-Corps

Les faits se sont déroulés samedi dernier, le 25 janvier. Dans l'après-midi, un homme appelle le 15 :  il signale qu'il connait une personne qui rentre de Chine et qui présente tous les symptômes du coronavirus. Il précise même que cette femme vient de faire un malaise dans un TGV Paris-Bordeaux qui s'arrête à St Pierre des Corps. 

Une équipe de secours est envoyée sur place. Le train est retenu en gare, de longues minutes, mais assez vite, il apparaît que c'est un canular. L'auteur de l'appel est rapidement identifié et interpellé. Il a, depuis, passé près de 48H en garde à vue avant d'être remis en liberté, mais les investigations se poursuivent : l'enregistrement audio de l'appel au Samu est en cours d'analyse.

Le parquet de Tours annonce déjà qu'une fois que l'enquête sera bouclée, sans doute d'ici la fin de la semaine, cet homme comparaîtra devant le tribunal correctionnel. Inconnu de la justice jusqu'ici, il devra expliquer pourquoi il a fait cette blague de très mauvais gout qui a mobilisé pour rien une équipe de secouristes et mis des centaines de passagers de la SNCF en retard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu