Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Faux garagiste et arnaqueuse à la CAF : un couple d'escrocs drômois arrêté

vendredi 31 mars 2017 à 20:06 Par Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Un garage clandestin démantelé par les gendarmes de la Drôme cette semaine. Ce sont des plaintes de clients qui ont fait démarrer l’enquête il y a 5 mois. L’homme revendait des voitures défectueuses depuis 3 ans et son épouse escroquait la CAF. Un préjudice de 220.000 euros.

Le faux garage démantelé
Le faux garage démantelé - Gendarmerie nationale

Drôme, France

C’est un vrai couple d’escrocs que la gendarmerie et le comité opérationnel anti-fraude de la Drôme ont interpellé cette semaine. Habitant de la vallée de la Drôme, entre Valence et Crest, l’homme trentenaire et son épouse exerçaient leurs talents d’arnaqueurs chacun dans leur domaine. Lui, depuis trois ans, se faisait passer pour un garagiste et vendeur de voitures d’occasion. Il achetait des lots de voitures défectueuses chez des concessionnaires, les rafistolait à peine et les revendait à des particuliers.

Prés de 200 particuliers arnaqués

En trois ans, l’homme a ainsi revendu 180 véhicules. Son activité de garagiste, il l’exerçait dans des locaux discrets situés en rase campagne au sud de Valence, sans aucune enseigne. Des locaux qu’il fermait au bout de quelques mois pour échapper aux contrôles, et qu’il rouvrait quelques kilomètres plus loin. Sa société était déclarée mais elle n’était qu’une façade. Aucun chiffre d’affaire, aucun paiement d’impôts ou de taxes. Quant aux véhicules qui lui étaient confiés pour des réparations, ils repartaient le plus souvent avec de gros problèmes mécaniques.

Salariés clandestins et logement indigne

En début de semaine, le dernier de ses faux garages entre Valence et Montélier a été perquisitionné. Les enquêteurs y ont trouvé deux employés clandestins, qui tentaient de réparer quelques voitures. L’un des deux était hébergé dans ce faux garage avec sa compagne. Dans une pièce sans fenêtre, un local sans point d’eau ni WC. Un logement indigne.

Arnaque à la CAF

Au domicile du garagiste, les gendarmes et le comité opérationnel anti-fraude de la Drôme ont aussi découvert les preuves que l’épouse du garagiste se faisait passer pour une mère célibataire auprès de la caisse d'allocation familiale afin de toucher des indemnités auxquelles elle n’avait pas droit. Rien que pour la CAF, l'URSSAF et le RSI le montant du préjudice estimé par les enquêteurs est de 220.000 euros. Le couple est convoqué au tribunal en mai prochain pour travail dissimulé, hébergement indigne et escroquerie aggravée.