Faits divers – Justice

Faux tract de Jean-Luc Mélenchon : Marine Le Pen condamnée à 10.000 euros d'amende

France Bleu jeudi 3 avril 2014 à 15:11

Le faux tract distribué par des militants FN
Le faux tract distribué par des militants FN © MaxPPP

La présidente du Front national a été condamnée à payer 10.000 d'amende par le tribunal correctionnel de Béthune ce jeudi. Elle était accusée d'avoir diffusé un faux tract de Jean-Luc Mélenchon, écrit en arabe.

Le tribunal correctionnel de Béthune (Pas-de-Calais) a condamné ce jeudi Marine Le Pen à 10.000 euros d'amende. La présidente du Front National a été condamnée pour "manoeuvre frauduleuse " dans l'affaire du faux tract de Jean-Luc Mélenchon, qui remonte à mai 2012, alors que le leader du Parti de Gauche et la fille de Jean-Marie Le Pen étaient face à face aux élections législatives , dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais.

Des membres du FN avaient distribué, pendant la campagne, des tracts sur lesquels figurait le visage de Jean-Luc Mélenchon, et la phrase "Il n'y a pas d'avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb" . En-dessous, le slogan "Votons Mélenchon ! " était écrit sur fond vert – la couleur de l'Islam – et traduit en arabe. Pour "manoeuvre frauduleuse " et publication d'un montage sans consentement de l'intéressé, Marine Le Pen risquait jusqu'à un an d'emprisonnement et 15.000 d'amende, ainsi qu'une peine d'inelligibilité d'un an.

Lors de l'audience, le 6 février dernier, l'avocat de Jean-Luc Mélenchon avait demandé une peine d'inégibillité . Son client, présent au tribunal, avait tenu à défendre son "honneur " et sa "personne ". La présidente du Front national quant à elle ne s'était pas déplacée ; et son avocat, Me Wallerand de Saint-Just, avait demandé sa relaxe . Les élections législatives s'étaient soldées par une défaite pour Marine Le Pen comme pour Jean-Luc Mélenchon : tous deux avaient été battus par Philippe Kemel, candidat socialiste. 

 

Partager sur :