Faits divers – Justice

Faux vendeurs de calendriers : attention aux arnaques !

Par Nolwenn Le Jeune, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu mardi 29 novembre 2016 à 19:13

C'est la pleine période des ventes de calendriers, attention aux arnaques qui ont tendance à augmenter.
C'est la pleine période des ventes de calendriers, attention aux arnaques qui ont tendance à augmenter. © Maxppp - Fred Haslin

C'est la période des ventes de calendriers en tous genres. Mais attention aux arnaques. La gendarmerie de Vire dans le Calvados a déjà enregistré 5 plaintes, et le service départemental d'incendie et de secours met en garde.

Pompiers, facteurs, éboueurs : l'une de ces professions a peut-être déjà sonné à votre porte. Mais attention aux arnaques ! Dans le Calvados, le service départemental d'incendie et de secours met en garde. Car de "faux vendeurs - frais arnaqueurs" sévissent sur une partie du département.

Les personnes âgées et isolées ciblées

Depuis la mi novembre, les gendarmes de la compagnie de Vire, à l'ouest du département, ont enregistré 5 plaintes. Les personnes âgées et isolées sont à chaque fois ciblées. Et le procédé relevé par les enquêteurs est à peu près toujours le même. Comme l'explique le capitaine Dominique Hauchecorne, commandant en second de la compagnie de Vire, "des individus se présentent au domicile de personnes âgées, et réussissent à leur faire perdre le fil de la conversation. Sur un billet de 50 euros par exemple, ils ne vont pas rendre la monnaie".

Les pompiers doivent être en tenue et présenter leur carte professionnelle. - Radio France
Les pompiers doivent être en tenue et présenter leur carte professionnelle. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Les pompiers, éboueurs et facteurs autorisés à vendre des calendriers

Pourtant les règles en matière de vente de calendriers sont très strictes. Il faut d'abord savoir que les policiers, gendarmes et douaniers n'ont pas le droit d'en vendre. Les facteurs, éboueurs et pompiers sont eux autorisés. En respectant plusieurs conditions, comme l'explique le lieutenant Patrick Blanchet, pompier à Lisieux, président de l'union départementale des sapeurs pompiers du Calvados, "le pompier doit être en tenue, il doit pouvoir présenter sa carte, et délivrer un reçu".

En cas de doute, la gendarmerie recommande de ne pas hésitez à composer le 17. Ecoutez le capitaine Dominique Hauchecorne, commandant en second de la compagnie de Vire.

Capitaine Dominique Hauchecorne, commandant en second de la compagnie de Vire

Partager sur :