Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Féminicide à Alençon : l'ex-compagnon mis en examen pour assassinat et écroué

Quatre jours après l'assassinat d'une jeune Ornaise de 21 ans, l'agresseur présumé, son ex-petit ami, âgé de 22 ans, a été mis en examen ce lundi 18 janvier, à Caen et placé sous mandat de dépôt. Il s'était rendu de lui même à la police d'Alençon au lendemain de la découverte du corps.

L'agresseur présumé, ex compagnon de la victime, a été présenté au juge d'instruction ce lundi et mis en examen pour assassinat. Il a été placé sous mandat de dépôt.
L'agresseur présumé, ex compagnon de la victime, a été présenté au juge d'instruction ce lundi et mis en examen pour assassinat. Il a été placé sous mandat de dépôt. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Un jeune homme de 22 ans a été mis en examen ce lundi 18 janvier à Caen et écroué pour l'assassinat en fin de semaine dernière à Alençon de son ex-compagne. La jeune femme âgée de 21 ans, apprentie coiffeuse, avait été découverte morte chez elle vendredi matin. Ses collègues s'inquiétant de ne pas la voir venir travailler avaient donné l'alerte. L'agresseur présumé s'était rendu de lui-même le lendemain au commissariat de police d'Alençon, accompagné de sa mère pour avouer les faits.

Une scène très violente avec utilisation d'un marteau et d'un couteau

Le parquet de Caen, saisi en matière criminelle, avait requis sa mise en examen pour assassinat. Amélie Cladière, procureure de la République de Caen, évoque "une scène très violente, avec utilisation d'un marteau et d'un couteau". 

Le suspect a reconnu les faits et a affirmé qu'il était en état d'ébriété au moment de les commettre. "C'est sa version", tempère Amélie Cladière. Certains témoins ont évoqué des épisodes de violence antérieurs entre les deux anciens compagnons. "Tout ceci devra être confirmé", ajoute la magistrate. Le juge d'instruction a en tous cas suivi les réquisitions du parquet en mettant en examen le suspect pour assassinat et en le plaçant sous mandat de dépôt. 

Autopsie pratiquée ce lundi

L'autopsie a été pratiquée ce lundi sur la victime. Mais Amélie Cladière se refuse à en délivrer les premières conclusions. "L'enquête se déroule désormais dans le cadre de l'instruction."

Composez le 3919.
Composez le 3919.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess