Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Féminicide à Amiens : la mère de famille aurait été tuée avant l’incendie de la maison

-
Par , France Bleu Picardie

Vendredi 13 décembre, une femme de 46 ans est morte dans l’incendie du pavillon où elle vivait avec sa famille quartier Sud-Est. Son compagnon est soupçonné d’être l’auteur des faits. L’autopsie permet d’en savoir un peu plus sur le déroulé de la journée.

L'incendie s'est déclaré dans une maison de la rue Métairie à Amiens
L'incendie s'est déclaré dans une maison de la rue Métairie à Amiens © Radio France - Claudia Calmel

Amiens

L’enquête criminelle ouverte vendredi dernier après l’incendie de la rue de la Métairie se poursuit : un homme de 47 ans est soupçonné d’avoir tué sa compagne et d’avoir mis le feu à leur maison

Juste avant l'incendie, les deux enfants du couple, âgés de 10 et 17 ans, ont été poursuivis par leur père dans la rue : il les avait gravement blessés à coup de marteau. 

Le pronostic vital du père de famille est toujours engagé : il est hospitalisé à Lille et brûlé à 35%, en particulier sur le haut du corps. Selon le procureur de la République d’Amiens, son état est stationnaire mais reste critique.

Une victime décédée avant l’incendie 

L’autopsie réalisée ce lundi révèle que la victime a reçu des coups très violents au niveau de la tête. Les causes du décès ne sont pas formellement établies, des analyses complémentaires devront les préciser. Il apparaît toutefois que la victime est décédée avant le déclenchement de l’incendie.

Même s’il y a de très fortes présomptions, le corps n’a toujours pas été identifié : des analyses ADN sont en cours pour établir avec certitude que la défunte est bien la mère de famille qui vivait dans cette maison.

Les enfants toujours hospitalisés

Les enfants du couple, frappés à coups de marteau, sont toujours hospitalisés. Ils ont pu être entendus ce mardi matin par les enquêteurs. Ils ont confirmé que c’est bien père qui les a agressés mais n’ont pas assisté aux faits commis sur leur mère. Les deux jeunes affirment que rien ne laissait présager le passage à l’acte de leur père.

Le parquet d’Amiens va ouvrir une information judiciaire pour homicide volontaire aggravé, tentative d’homicide aggravé et destruction volontaire par incendie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu