Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurtre à Durtol en 2018 : le père de famille jugé pendant deux jours à Riom

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Pendant deux jours, le quinquagénaire est jugé devant les Assises du Puy-de-Dôme pour le meurtre de sa femme le 26 décembre 2018. Elle souhaitait divorcer, il ne l'a pas accepté et l'a tuée. Il avait ensuite prévu de mettre fin à ses jours mais les gendarmes l'en ont empêché.

La maison familiale à Durtol (décembre 2018)
La maison familiale à Durtol (décembre 2018) © Radio France - Olivier Vidal

Une dispute qui vire au drame, ce 26 décembre, après des mois de tension, une nouvelle dispute éclate au sein de ce couple, parents de deux jeunes filles. C'est dans la chambre de l'aînée, à l'étage, que la scène se déroule, le ton ne baisse pas, des cris se font entendre. La plus jeune des deux filles, mineure, présente au rez-de-chaussée, entend la dispute et se rend dans la chambre de sa sœur. Elle voit alors son père chevauchant sa mère en train de l'étrangler. Elle lui supplie d'arrêter, il lui répond de sortir de la chambre. Il assénera, quelques instants plus tard, sept coups de couteau dans la gorge de sa femme.

Xavier Fargeas rejoint ensuite le salon, il serre sa fille dans ses bras en lui disant, "je suis désolé ma chérie mais je n'en pouvais plus, c'est la dernière fois que tu me vois". Il a décidé de se suicider. Sauf que les gendarmes, que la jeune fille a prévenus, l'interceptent avant qu'il ne mette fin à ses jours. 

Sept coups de couteau dans le cou

Ce jour-là tout s'est écroulé pour les deux filles du couple qui vont se retrouver dans l'enceinte de la cour d'Assises du Puy-de-Dôme ces jeudi et vendredi. "J'ai perdu ma mère ce jour-là par les coups de mon père mais, lui, je l'ai aussi perdu, tout comme ma maison" témoignait l'aînée, dans le journal Le Monde quelques mois après le drame. "Ce procès est très attendu par mes clientes dans la reconstruction de leur vie" confie Pauline Julien, avocate clermontoise, du Cabinet "Canis et associés".

L'accusé sera, lui, défendu par le cabinet Portejoie, "la question centrale de ce procès sera bien sûr de savoir pourquoi un tel passage à l'acte de notre client" souligne Jean-Hubert Portejoie. "Il est clair pour nous que c'est dû à une ultime humiliation faite, ce 26 décembre, par sa femme qui le dominait depuis des années." 

Jean-Hubert Portejoie, avocat de Xavier Fargeas
Jean-Hubert Portejoie, avocat de Xavier Fargeas © Radio France - Olivier Vidal

Les deux jeunes filles seront présentes à l'audience durant les deux jours d'audience. Ce procès sera une réelle épreuve pour elles, une de plus dans leur reconstruction. Xavier Fargeas encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Plusieurs numéros existent pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales.
Plusieurs numéros existent pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales. © Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess