Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Féminicide à Maillé : le suspect avoue avoir tué son ex-compagne

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Deux jours après la mort d'une jeune mère de trois enfants à Maillé dans l'ouest de la Vienne, son ancien compagnon est passé aux aveux jeudi lors de sa garde à vue.

Le suspect a été présenté à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen pour assassinat.
Le suspect a été présenté à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen pour assassinat. © Radio France - Isabelle Rivière

Poitiers, France

Principal suspect dans l'enquête sur la mort de Sarah, la jeune femme assassinée d'un coup de fusil à Maillé le jour de son trentième anniversaire, son ex-compagnon a reconnu les faits lors de sa garde à vue jeudi en fin d'après-midi. 

"Il a avoué l'avoir tuée mais il parle d'une mort involontaire" - Michel Garrandaux, le procureur de la République de Poitiers

Le suspect affirme que "le coup est parti tout seul"

Après avoir d'abord nié être l'auteur du coup de fusil, l'homme âgé d'une quarantaine d'années a craqué face aux gendarmes de la section de recherches de Poitiers. Il est passé aux aveux en présence de son avocat et alors que sa garde à vue venait d'être prolongée depuis quelques heures. 

"Il affirme qu'il n'avait pas l'intention de la tuer  et que le coup serait parti tout seul, ce que les éléments du dossier tendent fortement à contredire" - Michel Garrandaux, le procureur de la République de Poitiers

Le suspect a précisé qu'il s'était rendu chez son ex-compagne dans l'espoir de la "récupérer" et pour "l'intimider", selon ses propres mots, il s'était rendu là-bas avec un fusil de chasse.

Lors de ses aveux, l'homme a indiqué où il se serait débarrassé de l'arme du crime, les recherches sont en cours pour retrouver le fusil. 

Vers une mise en examen pour assassinat et un placement en détention provisoire

Après ses aveux, le suspect a été déféré devant le parquet et présenté à un juge d'instruction en vue d'une mise en examen pour assassinat. Il encourt une peine de réclusion criminelle à perpétuité. 

Dans l'attente du procès, le procureur de la République de Poitiers va demander un placement en détention provisoire. La décision finale étant du ressort ce vendredi du juge des libertés. 

Un rassemblement citoyen en mémoire de la victime et en soutien à ses proches est organisé ce dimanche matin (10 heures) à Poitiers, aux Couronneries. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu