Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Féminicide à Oberhoffen-sur-Moder : l'Inspection générale de la gendarmerie nationale saisie

-
Par , France Bleu, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

La gendarmerie annonce la saisine de son inspection générale ce mardi après la mort d'une femme, tuée à coups de couteau par son conjoint dimanche soir à Oberhoffen-sur-Moder (Bas-Rhin). Sa fille a mis en cause les forces de l'ordre, qu'elle accuse d'avoir tardé à intervenir.

L'homme soupçonné d'avoir tué à coups de couteau sa femme dans cette maison d'Oberhoffen-sur-Moder (Bas-Rhin) a été mis en examen mardi pour meurtre sur conjoint et écroué
L'homme soupçonné d'avoir tué à coups de couteau sa femme dans cette maison d'Oberhoffen-sur-Moder (Bas-Rhin) a été mis en examen mardi pour meurtre sur conjoint et écroué © Maxppp - Franck KOBI

La gendarmerie nationale a annoncé mardi avoir demandé à son inspection générale, l'IGGN, d'enquêter sur les circonstances de l'intervention des gendarmes effectuée lors du meurtre d'une femme à coups de couteaux par son conjoint à Oberhoffen-sur-Moder. "Un audit sur l'ensemble de l'intervention" a été demandé, a indiqué la gendarmerie. 

Selon la fille de la victime, Stella Guitton, les forces de l'ordre auraient tardé à intervenir dimanche alors qu'elles étaient prévenues. "J'ai mis trois minutes à venir de Bischwiller. Les gendarmes de Bischwiller, qu'on a appelés avant de partir, ont mis une demi-heure à arriver", a t-elle affirmé sur France Bleu Alsace lundi. Le délai d'intervention était "habituel" a réagi la porte-parole de la gendarmerie, Maddy Scheurer, mardi.

La victime avait déjà déposé une main courante et une plainte contre son compagnon. Ce dernier a été mis en examen pour meurtre sur conjoint et écroué ce mardi.

Oberhoffen-sur-Moder.
Oberhoffen-sur-Moder. © Radio France - Blandine Costentin avec Datawrapper
Choix de la station

À venir dansDanssecondess