Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Féminicide à Oberhoffen-sur-Moder : le suspect mis en examen pour meurtre sur conjoint

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

L'homme placé en garde à vue, dimanche 10 novembre, soupçonné d'avoir mortellement poignardé sa compagne à Oberhoffen-sur-Moder (Bas-Rhin), a été déféré ce mardi au parquet de Strasbourg. Il a été mis en examen pour meurtre sur conjoint et placé en détention provisoire.

La maison de la victime à Oberhoffen-sur-Moder
La maison de la victime à Oberhoffen-sur-Moder © Maxppp - Franck KOBI

Strasbourg, France

Yolande Renzi, la procureure de la République, annonce la mise en examen de Jacky Walter pour meurtre sur conjoint et son placement sous mandat de dépôt. L'homme est soupçonné d'avoir tué sa femme de quatre coups de couteau à Oberhoffen-sur-Moder ce dimanche.

Une plainte de la victime en octobre dernier

Les gendarmes ont été alertés peu après 23h d'une dispute au domicile du couple et que les gendarmes de Bischwiller "apprenaient à 23h19 l'issue dramatique de cette dispute". Le parquet indique par ailleurs qu'il a été saisi d'une plainte de la victime en octobre dernier. 

Cette plainte évoquait "des disputes et des violences légères sans ITT sur fond d'alcool" ainsi que des menaces de "dégradations de son véhicule" proférées en juillet.   L'homme devait comparaître à une audience dans le cadre d'une CRPC (procédure dite de plaider coupable) pour menaces de dégradations, "les investigations réalisées n'ayant pas permis de caractériser d'autres infractions", précise le parquet qui explique que "les investigations auront pour objectif de mettre en lumière les circonstances de ce drame familial".  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu