Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Féminicide à Rennes : un homme de 43 ans mis en examen pour meurtre

-
Par , France Bleu Armorique

Un homme de 43 ans a reconnu pendant sa garde à vue être l'auteur des violences et des coups de couteau qui ont entrainé la mort de sa compagne à Rennes (Ille-et-Vilaine) dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 août. Il a été placé en détention provisoire.

Lors d'une marche contre les violences faites aux femmes
Lors d'une marche contre les violences faites aux femmes © Radio France - Elena Louazon

Dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 août, une femme de 40 ans est morte à Rennes dans son appartement du quartier de Maurepas sous les coups de son compagnon. Un homme de 43 ans, sans emploi, reconnait avoir tué sa compagne sur fond de jalousie et dans un contexte de forte consommation d'alcool. Il a reconnu lui avoir porté des coups de couteau, mais conteste avoir eu l'intention de tuer sa compagne. L'agresseur a été mis en examen pour meurtre par concubin et placé en détention provisoire. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Dans un communiqué, le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc précise que l'homme a déjà été condamné à 6 reprises. " Il peut être notamment relevé une condamnation prononcée le 14 septembre 2016 par le tribunal correctionnel de Rennes à la peine d’un an d’emprisonnement dont huit mois assortie d’un sursis avec mise à l’épreuve pendant 2 ans pour des faits de violences volontaires commis avec arme sur concubin (même victime) le 26 novembre 2015".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess