Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Féminicide à Saint-Étienne : un homme tue sa femme à coups de couteau

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Un homme de 33 ans a tué sa femme à coups de couteau, ce dimanche, dans le centre de Saint-Etienne. Il a lui-même prévenu les secours.

(photo d'illustration)
(photo d'illustration) © Maxppp - Rémy Perrin

Le drame se serait déroulé aux alentours de 14h30, ce dimanche, dans le centre de Saint-Etienne. Les pompiers sont alertés par l’appel d’un homme de 33 ans qui dit avoir tué sa compagne à coups de couteau. Arrivés sur place, les secours ne peuvent que constater le décès et appellent la police. D’après les premiers éléments de l’enquête, "la victime de 32 ans aurait reçu deux coups de couteau dans la région du cœur et serait décédée rapidement", selon André Merle, le procureur de la République adjoint de Saint-Etienne. 

Toujours selon le magistrat, l’homme aurait ensuite tenté de mettre fin à ses jours en s’entaillant le cou. Il a été transporté au CHU où il a reçu des points de suture avant d’être placé en garde-à-vue. 

L'enfant du couple a assisté à la scène

Pour l’instant, le meurtrier présumé n’a pas expliqué son geste. L'enquête, précise André Merle, devra déterminer "s'il s’agit-il d’un coup de sang" ou bien du terrible épilogue de violences plus habituelles. En tout cas, jusque-là, le couple n’était pas connu pour des problèmes de violences conjugales. Mais "ce qui est terrible, ajoute le procureur adjoint, c'est que le geste a été commis devant un enfant de deux ans [celui du couple, ndlr] qui a, pour l'instant, été confié à une tante maternelle."

En cas d'urgence, composez le 17
En cas d'urgence, composez le 17 © Radio France - Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess