Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Féminicide d'Aurélia Varlet : son frère va entamer une grève de la faim à Paris

-
Par , France Bleu Besançon

Giovanni Varlet, le frère d'Aurélia Varlet, tuée par son compagnon en 2013 va entamer une grève de la faim à Paris à l'occasion du Grenelle sur les violences conjugales. La famille Varlet dit toujours attendre des réponses de l'enquête.

La famille d'Aurélia attend toujours des réponses. Image d'illustration.
La famille d'Aurélia attend toujours des réponses. Image d'illustration. © Radio France - Rémi Brancato

Paris, France

Six ans après la douleur est encore intacte dans la famille Varlet. L'incompréhension aussi. 

Le 14 août 2013, Aurélia Varlet est tuée par son compagnon de trois balles, dans le dos à la Rivière Drugeon. Ce mardi son frère Giovanni va entamer une grève de la faim à Paris, à l'occasion du Grenelle sur les violences conjugales, pour avoir des réponses, et tenter de lever des zones d'ombres. 

Le meurtrier protégé ?

Giovanni reproche aux autorités de ne pas avoir assez prises au sérieux les plaintes déposées par la précédente épouse du meurtrier d'Aurélia. Le frère de la victime va plus loin et laisse entendre que le tueur aurait pu être protégé par un ami gendarme et un ami policier. 

Deux enquêtes ont été menées, une par l'IGPN pour la police, et l'autre par l'IGGN, pour la gendarmerie. Les conclusions ont été rendues en mars mais la famille est sans nouvelle.

Choix de la station

France Bleu