Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Féminicide d'Hayange : le gouvernement annonce l'ouverture d'une mission d'inspection

Une mission d'inspection va être ouverte pour comprendre d'où vient le dysfonctionnement qui n'a pas permis d'identifier l'auteur du féminicide survenu dimanche dernier à Hayange comme un conjoint violent. La victime avait déposé une plainte contre lui qui n'avait pas été transmise à la justice.

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, annonce l'ouverture d'une mission d'inspection sur le féminicide d'Hayange
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, annonce l'ouverture d'une mission d'inspection sur le féminicide d'Hayange © Radio France - Romain Périch

Gerald Darmanin, ministre de l'Intérieur, Eric Dupond-Moretti et Marlène Schiappa annoncent l'ouverture d'une mission d'inspection pour comprendre d'où vient le dysfonctionnement qui n'a pas permis d'identifier l'auteur du féminicide survenu dimanche dernier à Hayange comme un conjoint violent. La victime, âgée de 22 ans et morte poignardée par son compagnon, avait déposé un plainte contre lui pour violences verbales et menaces de mort en novembre dernier.

Une mission d'inspection de fonctionnement 

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux et Marlène Schiappa, ministre en charge de la Citoyenneté ont annoncé mercredi la mise en place d'une mission d'inspection de fonctionnement afin de faire « toute la lumière suite au terrible féminicide d'Hayange » en Moselle, le week-end dernier.  

La saisine de l'inspection générale de l'administration et de l'inspection générale de la justice pour diligenter cette mission a été annoncée par Gérald Darmanin sur Twitter.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Stephanie Di Vincenzo, tuée par son conjoint dimanche dernier, avait déposé une plainte contre son conjoint en novembre dernier, qui n'avait pas été transmise à la justice, selon les déclarations de Christian Mercuri, le procureur de Metz. 

Deuxième inspection en un mois 

C'est la deuxième fois en moins d'un mois que le garde des Sceaux, le ministre de l'Intérieur et la ministre déléguée à la citoyenneté, décident d'une mission d'inspection après le meurtre d'une femme par son conjoint. La précédente concerne le meurtre d'une jeune femme de 31 ans à Mérignac le 4 mai dernier, dont les conclusions seront rendues publiques le 10 juin.

Plusieurs numéros existent pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales
Plusieurs numéros existent pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales © Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess