Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Féminicide à Mérignac

Femme brûlée vive à Mérignac : Dupond-Moretti, Darmanin et Schiappa annoncent une mission d'inspection

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Alors qu'une femme de 31 ans est morte brûlée vive par son ex-conjoint à Mérignac ce mardi, les ministres Dupond-Moretti, Darmanin et Schiappa saisissent l'inspection générale de l'administration et l'inspection générale de la justice pour savoir s'il y a eu des manquements des services de l'Etat.

400 personnes environ se sont réunies à Mérignac, ce 5 mai 2021, pour rendre hommage à Chahinez, 31 ans. La veille, elle avait été brûlée vive par son mari, déjà condamné pour violences conjugales.
400 personnes environ se sont réunies à Mérignac, ce 5 mai 2021, pour rendre hommage à Chahinez, 31 ans. La veille, elle avait été brûlée vive par son mari, déjà condamné pour violences conjugales. © Radio France - Thomas Coignac

Chahinez avait porté plainte en mars après une agression de son ex-mari. Lui avait interdiction de l'approcher et avait été condamné en juin 2020 pour des faits de violences conjugales. Il était libre, sous le coup d'un sursis probatoire, depuis décembre. Pourtant, Chahinez, 31 ans, mère de trois enfants, est morte brûlée vive par son ex-conjoint mardi à Mérignac, près de Bordeaux. Alors que ce féminicide suscite une grande émotion et énormément de questions, les ministres Gérald Darmanin, Eric Dupont-Moretti et Marlène Schiappa annoncent ce jeudi 6 mai 2021 qu'ils saisissent conjointement l'inspection générale de l'administration et l'inspection générale de la justice sur les faits. 

Une "mission d'inspection de fonctionnement" doit être diligentée. Elle devra vérifier comment la mesure de sursis probatoire a été mise en œuvre et analyser les suites réservées à la plainte déposée par la victime le 16 mars dernier. Les premières conclusions de cette enquête sont attendues pour le mardi 11 mai. L'homme a été arrêté après le drame et une enquête a été ouverte pour homicide volontaire par conjoint et destruction par incendie, la maison de la victime ayant été partiellement incendiée.

Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, se rendra en Gironde ce jeudi pour y rencontrer les forces de l'ordre engagées sur le terrain et les acteurs locaux du Grenelle des violences conjugales. 

Plusieurs numéros existent pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales
Plusieurs numéros existent pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales © Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess