Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Femme défenestrée à Bordeaux : pas de lien conjugal établi entre elle et le principal suspect

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Cette femme de 32 ans avait fait une chute du quatrième étage de son appartement, dans le centre-ville de Bordeaux, ce mardi. Le parquet de Bordeaux écarte l'hypothèse d'un féminicide car elle n'a pas de lien conjugal avec le suspect. En revanche, le parquet évoque des éléments à charge contre lui.

Le palais de justice de Bordeaux
Le palais de justice de Bordeaux © Radio France - Camille Huppenoire

Il n'y a pas de lien conjugal entre la femme de 32 ans défenestrée ce mardi à Bordeaux et l'homme qui était là sur les lieux. C'était l'une des principales interrogations dans de l'enquête. En revanche, d'après les premiers éléments de l'enquête, le parquet mentionne des "éléments à charge" contre cet homme de 36 ans "défavorablement connu des services de police et de la justice pour avoir été condamné à de nombreuses reprises", précise-t-il dans un communiqué de presse détaillé. Il a été interpellé dans le logement, le soir des faits.

Incohérences entre les déclarations et les constatations

Le parquet de Bordeaux précise qu'ils ont passé la soirée et la matinée précédant les faits "à boire et consommer des stupéfiants". Il relève des incohérences entre les déclarations de cet homme avec les constatations et les témoignages recueillis par les enquêteurs. Et en s'appuyant sur ces éléments, l'homme a été déféré au parquet ce jeudi après-midi en vue de l'ouverture d'une information judiciaire du chef d'homicide volontaire. Il a été placé en détention provisoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess