Faits divers – Justice DOSSIER : Feria des Vendanges 2016 à Nîmes

Nîmes "anormalement exposée à des risques d'attentats" pendant la feria, selon le préfet du Gard

Par Marion Bargiacchi, France Bleu Gard Lozère samedi 17 septembre 2016 à 1:16

Didier Lauga, le préfet du Gard, en visite au PC sécurité de la Feria des vendanges.
Didier Lauga, le préfet du Gard, en visite au PC sécurité de la Feria des vendanges. © Radio France - Marion Bargiacchi

Le préfet du Gard justifie les mesures de sécurité exceptionnelle pour la feria des Vendanges 2016 par un risque accru d'attentat terroriste.

Quelque 220 policiers, gendarmes et agents de sécurité mobilisés étaient mobilisés vendredi soir dans le centre de Nîmes pour protéger la feria des Vendanges.

Le préfet du Gard justifie ces mesures de sécurités exceptionnelles par le, "nombre anormalement élevé de sympathisants terroristes dans le Gard". Didier Lauga estime leur nombre à plusieurs centaines dans le département.

Avec 256 caméras de vidéosurveillance dans les rues, Nîmes serait la troisième ville de France la mieux dotée en vidéoprotection.

Didier Lauga parle du risque terroriste à Nîmes.