Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Fête de l'Aïd : un agriculteur d'Oermingen égorge ses moutons pour les vendre illégalement à des musulmans

vendredi 1 septembre 2017 à 18:35 Par Aude Raso, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Un agriculteur retraité d'Oermingen, en Alsace bossue, a été entendu par les gendarmes. Il est soupçonné d'avoir égorgé une quinzaine de moutons sur un site d'abattage clandestin à l'occasion de la fête de l'Aïd el-Kebir.

Troupeau de moutons (photo d'illustration)
Troupeau de moutons (photo d'illustration) © Maxppp -

Oermingen, France

C'est sa femme qui l'a dénoncé. Un agriculteur à la retraite, habitant d'Oermingen (Bas-Rhin), près de la frontière avec la Moselle, a été entendu par les gendarmes. Il est soupçonné d'avoir monté un petit site d'abattage clandestin à l'occasion de la fête de l'Aïd el-Kebir, qui a débuté vendredi 1er septembre. En échange d'argent, l'homme a égorgé une quinzaine de ses moutons pour les revendre à des musulmans.

Ce n'est apparemment pas la première fois que cet ancien agriculteur pratique l'abattage clandestin, dans une installation de fortune. Il s'est vu confisquer la somme récoltée à l'occasion de cette fête de l'Aïd el-Kebir, à savoir environ 1.350 euros. Il sera convoqué devant le juge prochainement.