Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Feu vert au projet de blanchisserie nucléaire en bord de Marne : les opposants déboutés par la justice

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le collectif d'opposants au projet de blanchisserie nucléaire a été débouté ce mercredi 15 juillet par le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne. Ils contestaient l'autorisation d'exploitation donnée à l'installation par la préfecture de la Haute-Marne, et promettent d'autres recours.

Des membres du collectif contre Unitech devant le tribunal administratif de Châlons.
Des membres du collectif contre Unitech devant le tribunal administratif de Châlons. © Radio France - Sophie Constanzer

"Il y aura d'autres recours" : c'est ce que promettent d'ores et déjà les membres du "collectif contre Unitech" qui s'oppose à l'installation d'une blanchisserie nucléaire à Suzannecourt en Haute-Marne. Installation prévue en bord de Marne et qui va entraîner selon les opposants et plusieurs associations de protection de l'environnement des rejets radioactifs dans la rivière. Ils ont déposé un recours -un référé suspension- contre l'arrêté préfectoral autorisant le projet, devant le Tribunal administratif de Chalons en Champagne La demande a été rejetée ce mercredi 15 juillet par le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne qui a estimé dans son ordonnance qu'il n'y avait "aucun doute sérieux quant à la légalité de la décision attaquée". 

La bataille judiciaire est loin d'être finie 

Avec cette procédure, les associations n'ont pas obtenu la suspension de l'arrêté de la préfecture de la Haute-Marne qui autorise depuis le 8 juin l'entreprise Unitech services à exploiter cette blanchisserie nucléaire, mais un autre recours sur le fond du dossier a déjà été déposé devant le tribunal administratif de Châlons. Et d'autres recours en urgence pourraient l'être dans les semaines à venir. Les travaux pourraient commencer dès cet automne selon un représentant de la société Unitech service présent à l'audience vendredimais les opposants regrettent de ne pas avoir un calendrier plus précis. "Il y a une vive inquiétude chez les opposants devant ce flou sur les travaux, avec un vrai risque de se retrouver sur le fait accompli", souligne Maître Delalande, l'avocat du collectif contre Unitech. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess