Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Feux de voitures, policiers caillassés : soirée de tension à Quimper

- Mis à jour le -
Par , , , , France Bleu Breizh Izel, France Bleu, France Bleu Armorique

Voitures brûlées, feux de poubelles et forces de l'ordre prises à partie. Des incidents ont éclaté ce mardi soir, dans le quartier de Penhars, à Quimper.

Des voitures ont été incendiées dans le quartier de Penhars, à Quimper.
Des voitures ont été incendiées dans le quartier de Penhars, à Quimper. © Radio France - Valentine Letesse

Les pompiers sont intervenus vers 19 heures, ce mardi, dans le quartier de Penhars, à Quimper, suite à des signalements de feux de poubelles et de voitures. Trois voitures brûlaient.

Appuyés des policiers, ils ont été pris à partie par quelques dizaines de personnes qui se trouvaient sur place. Les policiers ont été caillassés. Pompiers et force de l'ordre ont donc dû se résoudre à quitter les lieux.

Les habitants du quartier ne sortent pas de chez eux.
Les habitants du quartier ne sortent pas de chez eux. © Radio France - Valentine Letesse

Des bruits d'explosions, 14 voitures brûlées

La situation a ensuite recommencé à se dégrader vers 21 heures, heure à laquelle des riverains ont à nouveau appelé les pompiers. Des habitants du quartier décrivent des bruits d'explosions, qui peuvent s'expliquer par l'explosion des pneus des voitures incendiés. 

Une adolescente a vu "la voiture de mon père en train de brûler. _Ca a beaucoup explosé__, comme un feu d'artifices. C'était impressionnant."_En fin de soirée, les habitants n'ont pu que constater les dégâts.

Des habitants évoquent "des déflagrations", voire "de la fumée noire". Et certains constatent qu'il s'agit de leur voiture : _"Ils étaient avec des bidons d'essence pour allumer_, une vingtaine, une trentaine. Des jeunes de 15-16 ans, en cagoule", échangent des hommes du quartier.

La situation s'est apaisée vers 23 heures. 14 voitures ont été brûlées. 

Les forces de l'ordre bouclent le quartier.
Les forces de l'ordre bouclent le quartier. © Radio France - Valentine Letesse

"Des violences inacceptables" - Le préfet du Finistère

Le Préfet du Finistère Pascal Lelarge dénonce sur Twitter des _"_Violences inacceptables ce soir à Quimper par quelques dizaines d'individus contre des policiers, pompiers et gendarmes en intervention, à qui je souhaite témoigner tout mon soutien. "

Les pompiers ont pu recommencer à intervenir dès que les renforts des forces de l'ordre ont sécurisé les lieux.
Les pompiers ont pu recommencer à intervenir dès que les renforts des forces de l'ordre ont sécurisé les lieux. © Radio France - Valentine Letesse

Il ajoute : "Les forces de l'ordre sont mobilisées pour identifier les auteurs de ces actes inqualifiables."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un rodéo à scooter à l'origine des tensions ? 

Selon plusieurs personnes du quartier, un "rodéo" avec des jeunes à scooter en début de soirée pourraient être à l'origine de ce débordement de violence. La directrice de la sécurité publique du Finistère, Nelly Jauneau-Poirier confirme : "sans doute suite à notre intervention sur des rodéos, quelque temps après on a eu des feux de véhicules". 

Ce mercredi matin, les policiers expliquaient n'avoir encore procédé à aucune interpellation. 

Des feux ont été allumés à plusieurs endroits dans le quartier, comme ici sur la chaussée
Des feux ont été allumés à plusieurs endroits dans le quartier, comme ici sur la chaussée © Radio France - Valentine Letesse

Descendus dans la rue, des habitants constatent les dégâts : Le plastique fondu de poubelles sur la chaussée, des carcasses de voitures sur le toit, calcinées : "Je vois que les choses se dégradent, on se sent oublié", dit l'une d'elles. "Je viens d'arriver, je vais déplacer ma voiture. Je vais pas dormir de la nuit, on a peur... Les jeunes ont dit :" On va revenir". Finalement, la situation s'est apaisée vers 23 heures. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess