Faits divers – Justice

Fifa : Blatter soupçonné d'un "paiement déloyal" en faveur de Platini

Par Thibaut Lehut, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu vendredi 25 septembre 2015 à 16:45 Mis à jour le vendredi 25 septembre 2015 à 17:42

Sepp Blatter en juillet 2015.
Sepp Blatter en juillet 2015. © Reuters

La justice suisse a annoncé ce vendredi avoir ouvert une procédure pénale contre Sepp Blatter, président démissionnaire de la Fifa. Ce dernier est notamment accusé d'avoir versé 1,8 million d'euros à Michel Platini en 2011, "au détriment de la Fifa".

Le ciel s'assombrit au-dessus de Sepp Blatter. La justice suisse a en effet annoncé ce vendredi avoir ouvert le 24 septembre une procédure pénale contre le président de la Fédération internationale de football (Fifa). Ce dernier est soupçonné de "gestion déloyale et subsidiairement d'abus de confiance", précise le communiqué du procureur. Une perquisition a également été effectuée, ce vendredi, dans le bureau du patron de la Fifa, déjà au cœur du scandale de corruption qui secoue l'organisation depuis plusieurs mois.

La nouveauté, c'est l'évocation du nom de Michel Platini, actuel président de l'UEFA et candidat déclaré à la succession de Sepp Blatter à la tête de la Fifa. Selon le communiqué de la justice, Sepp Blatter est notamment accusé d'avoir effectué "un paiement déloyal de CHF 2 millions (1,8 million d'euros, NDLR) en faveur de M. Michel Platini, Président de l’Union des Associations Européennes de Football (UEFA), au préjudice de la FIFA, prétendument pour des travaux effectués entre janvier 1999 et juin 2002". Un paiement "exécuté en février 2011". La justice suisse précise également que les enquêteurs ont entendu Sepp Blatter et Michel Platini dans la journée, le premier "en qualité de prévenu", le deuxième "en qualité de personne appelée à donner des renseignements".

Sepp Blatter et Michel Platini, en juin 2015. - Aucun(e)
Sepp Blatter et Michel Platini, en juin 2015.

Dans son communiqué, le ministère de la justice suisse détaille les autres raisons qui l'ont poussé à ouvrir cette procédure pénale. Sepp Blatter est également soupçonné "d’avoir signé un contrat défavorable à la Fifa avec l’Union caribéenne de football. Il existe un soupçon que, dans l’exécution de ce contrat, Joseph Blatter ait agi de manière contraire aux intérêts de la Fifa, respectivement de Fifa Marketing & TV SA, en violation de ses devoirs de gestion".

Blatter, président de la Fifa depuis 1998, avait annoncé le 2 juin, cinq jours après sa réélection pour un cinquième mandat, qu'il quitterait son poste lors d'un congrès électif convoqué le 26 février prochain. Michel Platini, membre du comité exécutif de la Fifa, fait figure de favori pour lui succéder.