Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

FIFA : Michel Platini porte plainte contre X pour "dénonciation calomnieuse"

vendredi 12 octobre 2018 à 15:19 Par Germain Arrigoni, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Michel Platini a porté plainte contre X auprès de la justice française pour dénonciation calomnieuse dans l'affaire du versement de deux millions de francs suisses lorsqu'il était président de l'UEFA, a dévoilé le Monde ce vendredi.

Michel Platini en
Michel Platini en © AFP - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Il avait été suspendu quatre ans par la FIFA avant d'être blanchi en mai 2018. Aujourd’hui, Michel Platini a décidé de contre-attaquer au pénal : l'ancien dirigeant a porté plainte contre X pour "dénonciation calomnieuse" et "association de malfaiteurs en vue de commettre le délit de dénonciation calomnieuse" auprès de la justice française dans l'affaire du versement de deux millions de francs suisses lorsqu'il était président de l'UEFA (2007-2015), selon Le Monde daté de vendredi. 

Selon le quotidien, "la plainte est arrivée, le 14 septembre, sur le bureau du procureur de la République adjoint près du tribunal de grande instance de Paris" qui "a ouvert une enquête préliminaire afin de déterminer les rôles et niveaux de responsabilités de trois anciens dirigeants de la FIFA".

Quel engrenage a conduit à sa chute ?

Objectif : faire la lumière sur le rôle d'anciens dirigeants de la FIFA, dont Sepp Blatter, dans la chute de "Platoche"qui n'a pas pu briguer la présidence de la FIFA en 2016.

Il s'agit notamment de déterminer comment l'information relative au paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d'euros) que lui a fait, en 2011, l'ex-patron de la FIFA Sepp Blatter, a été transmise au ministère public de la Confédération helvétique (MPC).

Procédure ouverte en 2015

La procédure en question avait été ouverte en septembre 2015 contre l'ex-patron de la FIFA (Fédération internationale de football), Sepp Blatter. Ce dernier - soupçonné de "gestion déloyale et d'abus de confiance" - était accusé d'avoir effectué en 2011 "un paiement déloyal de 2 millions de francs suisses (1,8 millions d'euros)" à Platini pour un travail de conseiller achevé en 2002

Dans la foulée de l'ouverture de cette procédure pénale en Suisse, l'ancien n°10 des Bleus a été suspendu durant quatre ans. Dans cette affaire, Michel Platini a toujours assuré qu'il était victime d'une "mascarade", que Blatter "voulait [son] scalp".

Michel Platini est mis hors de cause. - Visactu
Michel Platini est mis hors de cause. © Visactu