Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drame de Montpon : la mère pensait que sa petite était restée dans la maison

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Samedi soir, une mère de famille a écrasé sa petite fille de seize mois alors qu'elle manœuvrait dans la cour de sa maison à Montpon-Ménéstérol. La mère a expliqué aux gendarmes qu'elle pensait que son enfant était restée dans la maison sous la garde de son fils de sept ans.

La mère pensait que la petite fille était restée à l'intérieur de son domicile
La mère pensait que la petite fille était restée à l'intérieur de son domicile © Radio France - Adèle Bossard

On en sait plus sur les circonstances du drame survenu à Montpon-Ménéstérol samedi soir. Une mère de famille a accidentellement renversé sa petite fille de seize mois alors qu'elle reculait dans la cour de son pavillon. La maman a expliqué qu'elle pensait que sa petite fille était avec son fils de sept ans à l'intérieur de son domicile.  

Elle la pensait avec son autre enfant de sept ans

Samedi soir, il est aux alentours de 20 heures quand la mère de famille manœuvre sa Renault Twingo dans la cour de la maison, rue Maurice Chevalier à Montpon-Ménéstérol. Elle veut reculer sa voiture au plus près de son pavillon pour la charger plus facilement. À ce moment-là, la femme renverse par accident sa petite fille de 16 mois. Rapidement, elle appelle les secours puis des proches qui habitent à proximité. À son arrivée, le SAMU tente une réanimation mais il est trop tard. L'enfant est décédé sur le coup. 

Devant les gendarmes, cette mère, qui élevait seule ses deux enfants, a expliqué qu'elle pensait que sa fillette était avec son petit garçon de sept ans à l'intérieur de son pavillon. 

Une autopsie demandée 

Même si la thèse de l'accident ne fait pas de doute, une autopsie a été demandée par le parquet de Périgueux pour confirmer les causes de la mort de la petite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu