Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Filmer les audiences dans les tribunaux, le gouvernement y réfléchit, l'exemple avec le procès AZF

-
Par , France Bleu Occitanie

Un projet de loi présenté en conseil des ministres vise à filmer tous les procès d’intérêt public. Une mesure qui se veut pédagogique avec pour objectif est de rétablir la confiance entre justice et justiciables. Il y a eu jusqu’à présent de rares enregistrements. Les procès AZF en font partie.

Le procès AZF a été filmé dès la première audience en 2009.
Le procès AZF a été filmé dès la première audience en 2009. © Maxppp - Michel Labonne

Un projet de loi présenté en Conseil des ministres ce mercredi vise à pouvoir filmer  tous les procès d’intérêt public. Des audiences qui seraient ciblées, au cas par cas. Une mesure qui se veut pédagogique et dont l’objectif est de rétablir la confiance entre justice et justiciables. Il y a eu jusqu’à présent de rares enregistrements vidéos, mais à des fins d’archives ou de retransmission en direct pour de grands procès comme ceux de l’explosion de l’usine AZF de Toulouse.

Procès filmés dans leur intégralité

Les trois procès de la catastrophe industrielle d’AZF en 2009, 2012 et 2017, quatre mois à chaque fois, ont été filmés dans leur intégralité. Quatre caméras reliées à une régie permettaient l’enregistrement pour l’Histoire et aussi la retransmission en direct pour le public qui ne pouvait pas se rendre au procès.

"Les paroles s’envolent, une vidéo reparle et plus tard nos petits-enfants pourront savoir" dit une victime. Une avocate se souvient de l’impact positif que cela avait eu sur les débats "où chacun, magistrats et avocats, se sentait tenus par le regard de l’autre". Les bandes du premier procès sont conservées aux archives départementales

Mais ces procès d'AZF filmés, ce n’était pas une première en France. Les procès historiques comme ceux de Klaus Barbie en 1987, Paul Touvier en 94, Maurice Papon en 97 ont été filmés et sont conservés aux archives nationales.

L’idée de la réforme de la justice présentée ce mercredi serait de diffuser les vidéos des procès à la télévision, une fois les débats terminés et les recours épuisés et avec l’accord des acteurs du procès.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess