Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fin de cavale pour l'un des plus gros narcotrafiquants marseillais

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Hakim Berrebouh a été interpellé, ce jeudi soir, à Dubaï, par les forces de polices locales. Il était sous le coup d'un mandat d'arrêt international et recherché par les autorités françaises pour être impliqué dans un "trafic international de stupéfiants".

Hakim Berrebouh était sous le coup d'un mandat d'arrêt international (image d'illustration).
Hakim Berrebouh était sous le coup d'un mandat d'arrêt international (image d'illustration). © Maxppp - © Guillaume Bonnefont

Il était à la tête d'un des plus gros plans de stupéfiants de Marseille. Hakim Berrebouh, 40 ans, a été interpellé ce jeudi soir à Dubaï. C'est la brigade des fugitifs des services de police dubaïote qui lui a mis la main dessus. Elle lui a passé les menottes alors qu'il sortait d'une résidence privée. Peut-être la sienne. Hakim Berrebouh vivait dans cette ville des Emirats arabes unis au moins depuis l'automne dernier.

Et c'est de là qu'il continuait à piloter son plan de stupéfiants. Il lui aurait permis d'importer en France et en Europe de grandes quantités de cannabis et de cocaïne, via les quartiers nords de Marseille, notamment le 14e arrondissement.

Hakim Berrebouh est d'ailleurs originaire de la cité des Flamants. C'est peu de temps après la mort de son frère Mehdi, tué en 2013 dans un règlement de compte sur l'A7, qu'il avait fui la France. Il avait pris la direction du Maroc, avant de s'installer à Dubaï.

Hakim Berrebouh était sous le coup d'un mandat d'arrêt international. Mandat émis par un juge d'instruction de la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille qui pilote une enquête pour trafic international de stupéfiants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess