Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Finale de la CAN : plus de 400 verbalisations et une vingtaine de voitures brûlées dans la Loire

Ce vendredi soir, plus de 4000 personnes ont célébré la victoire de l'Algérie en finale de la CAN dans la Loire. Des festivités qui ont pris une tournure parfois plus dangereuse, une vingtaine de voitures ont été incendiées et sur les routes, les policiers ont dressé près de 400 procès verbaux.

Plus de 400 procès verbaux ont été dressé ce vendredi suite à des infractions au code de la route dans la Loire.
Plus de 400 procès verbaux ont été dressé ce vendredi suite à des infractions au code de la route dans la Loire. © Radio France - Nérissa Hémani

Saint-Étienne, France

La police nationale de la Loire dresse un premier bilan après la victoire de l'Algérie face au Sénégal, vendredi soir, en finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Près de 3000 supporters sont descendus dans les rues stéphanoises pour célébrer la victoire de l'Algérie. Dans un premier temps, dans une ambiance bon enfant puis, au fil de la soirée, les forces de l'ordre ont relevé de nombreuses infractions.

Une vingtaine de voitures incendiées

Les pompiers ont dû intervenir sur une vingtaine de voitures brûlées, ce vendredi, dans la Loire. Environ seize véhicule à Saint-Etienne et quatre dans le Gier et l'Ondaine. Selon la police, il est difficile cependant de relier tous ces incendies directement à la finale de la CAN. 

De nombreuses entorses au code de la route

Des supporters debouts sur le capot, assis sur la fenêtre ouverte, des véhicules roulant en sens interdit ou sans respecter les feux tricolores... la police a quadrillé le centre-ville et relevé de nombreuses infractions au code de la route. Près de 400 procès verbaux ont été dressés. Les contraventions vont être envoyées prochainement. 

Aucun blessé et une seule interpellation 

Des feux d'artifices ont été tirés dans les rues du quartier Beaubrun-Tarentaize, à Saint-Etienne, puis sur la place Jean Jaurès vers minuit. Là, des CRS ont été pris pour cible et ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes. Plus tard dans la nuit, dans le quartier Jacquard, une brigade de police venue intervenir sur un incendie a été prise pour cible par des individus. Néanmoins, la police ne fait état d'aucun blessé parmi les supporters et les forces de l'ordre.

Un jeune homme majeur a été interpellé. Il portait un matraque télescopique. Il a été placé en garde à vue et sera convoqué devant la justice selon le Parquet de Saint-Etienne.