Faits divers – Justice

Finistère : un élan de solidarité à Tréméven pour organiser le repas de Noël après le cambriolage de l'école

Par Jérôme Collin, France Bleu Breizh Izel mardi 13 décembre 2016 à 16:56 Mis à jour le mardi 13 décembre 2016 à 17:14

Les 200 enfants de l'école maternelle et primaire de Tréméven ont pu déguster leur repas de Noël
Les 200 enfants de l'école maternelle et primaire de Tréméven ont pu déguster leur repas de Noël © Radio France - Jérôme Collin

La générosité a marché à plein à Tréméven (Finistère), après le cambriolage de l'école le week-end dernier. Plus de 800 repas ont été volés. Mais le repas de Noël a pu avoir lieu. Plusieurs parents se sont mobilisés pour apporter des chocolats notamment.

Un peu de baume au cœur pour les élèves et responsables de l'école de Tréméven. Après le cambriolage du week-end dernier, avec plus de 800 repas dérobés, ils ont pu retrouver le sourire, grâce à un élan de générosité des habitants de la commune.

Dans la salle de la cantine, les décorations de Noël sont installées et les enfants mangent bruyamment. Même à leur jeune âge, eux aussi sont choqués par le cambriolage de leur école.

Voler des choses, ça ne se fait pas, c'est nul. On peut aller en prison pour ça" Un enfant de l'école de Tréméven

Il n'y a que le dessert qui a changé. En un jour, les quatre cuisinières n'ont pas eu le temps de refaire des bûches au chocolat. Mais les cantines des communes autour de Tréméven ont donné gratuitement des barres glacées. Certains parents se sont aussi montrés généreux.

Ma maman a apporté des chocolats pour qu'on profite quand même du repas de Noël ! Elle a été perturbée par le cambriolage, elle n'aime pas ça !" Mallorie, 9 ans

Des chocolats en forme de Père Noël ont été apportés par des parents - Radio France
Des chocolats en forme de Père Noël ont été apportés par des parents © Radio France - Jérôme Collin

Un préjudice d'environ 5 000 euros

Selon les premières constatations, le préjudice du cambriolage est estimé à 5 000 euros. Dont 3 000 euros de nourriture. Une somme très élevée pour une petite commune comme Tréméven. Une plainte a été déposée et une enquête est en cours.