Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Firminy : le Parti Communiste retire sa carte à Marc Petit

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le maire de Firminy Marc Petit est exclu temporairement du Parti Communiste après sa condamnation pour agression sexuelle. Les instances du parti ont décidé de lui retirer sa carte en attendant son procès en appel.

Marc Petit lors de son point presse ce vendredi 15 février.
Marc Petit lors de son point presse ce vendredi 15 février. © Radio France - Yves Renaud

Firminy, France

Les instances nationales du Parti Communiste ont décidé d'exclure temporairement le maire de Firminy Marc Petit après sa condamnation pour agression sexuelle le 14 février dernier. Dans un communiqué, la commission nationale de médiation et de règlements des conflits explique que cette condamnation va à l'encontre des statuts du parti. En cas d'une nouvelle condamnation en appel, Marc Petit sera définitivement exclu du parti. 

La commission nationale de médiation et de règlements des conflits a été informée par le dispositif du parti "stop violences" de la condamnation de Marc Petit pour agression sexuelle sur une employée du Conseil départemental de la Loire. "Les motifs d'exclusions du Parti Communiste  Français sont la mise en cause délibérée des valeurs fondamentales d'intégrité et de dignité humaine", peut-ont lire dans le communiqué. En conséquence la commission décide de suspendre provisoirement les droits de Marc Petit au sein du Parti Communiste. 

Dans l'attente de la décision en appel

Marc Petit ayant fait appel de cette décision du Tribunal Correctionnel de Saint-Etienne, la commission précise que cette exclusion est temporaire. En cas de nouvelle condamnation en appel, Marc Petit devra définitivement rendre sa carte du Parti Communiste

Choix de la station

France Bleu