Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Firminy : un homme grièvement blessé après avoir tiré sur la boîte aux lettres d'un local associatif

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Ce lundi 28 juin, un homme d'une trentaine d'année a tiré des coups de feu sur la boite aux lettres d'un local associatif du centre-ville de Firminy. Il a été violemment frappé à la mâchoire par deux individus. L'un est en garde à vue, l'autre toujours recherché.

La police est intervenue peu après 7 heures ce lundi 28 juin à Firminy et un individu a été interpellé. Photo d'illustration.
La police est intervenue peu après 7 heures ce lundi 28 juin à Firminy et un individu a été interpellé. Photo d'illustration. © Maxppp - Gérard Houin

C'est aux aurores, entre six et sept heures du matin ce lundi 28 juin, que tout a commencé dans un quartier du centre-ville de Firminy. Pour un motif indéterminé, un homme d'une trentaine d'années a tiré des coups de feu sur une boite aux lettres d'un local associatif. Il a ensuite été pris à parti par deux individus et violement molesté : grièvement blessé, avec la mâchoire fracturée, il a été transporté à l'hôpital Nord de Saint-Etienne. 

Un homme en garde à vue, un autre toujours recherché

L'un des deux individus, âgé de 26 ans, a été interpellé et placé en garde à vue. L'autre homme, lui, est toujours recherché par la police. Parallèlement, la police a tenté d'entrer dans le local associatif. En vain. Deux femmes s'y étaient retranchées. Il aura finalement fallu l'intervention du RAID pour faire sortir les deux femmes. Elles sont actuellement entendues comme témoins dans l'affaire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess