Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pays Basque : floraison de graffitis en hommage à ETA après sa dissolution

lundi 7 mai 2018 à 18:06 Par Iban Etxezaharreta, France Bleu Pays Basque et France Bleu

Les inscriptions à la peinture saluant l'annonce par ETA de sa dissolution se sont multipliés ce week-end dans de nombreuses communes du Pays Basque, comme Bayonne et Bardos.

Bombage sur la façade de la piscine des Hauts de Bayonne.
Bombage sur la façade de la piscine des Hauts de Bayonne. © Radio France - Iban Etxezaharreta

Pays Basque, France

Des remerciements, des hommages, des salutations à l'adieu définitif d'ETA, il y en a eu en peinture sur des dizaines et des dizaines de communes, des deux côtés de la Bidassoa. Les graffitis du Petit Bayonne, réalisés dans la nuit de vendredi à samedi, ont été rapidement nettoyés. Ceux des quartiers nord demeurent (au moins lundi après midi).

Abribus sur les Hauts de Bayonne. - Radio France
Abribus sur les Hauts de Bayonne. © Radio France - Iban Etxezaharreta

"Un épiphénomène" pour Gilbert Payet, préfet des Pyrénées-Atlantiques

"Des graffitis il y en a eu et il y en aura" selon le préfet Gilbert Payet

Piscine des Hauts de Bayonne, lundi 7 après midi. - Radio France
Piscine des Hauts de Bayonne, lundi 7 après midi. © Radio France - Iban Etxezaharreta
Les tags du Petit Bayonne ont été rapidement effacés. - Radio France
Les tags du Petit Bayonne ont été rapidement effacés. © Radio France - Iban Etxezaharreta

A Bardos, sur la mairie, au pochoir

Les (mini)bombages ont été réalisés à l'aide de pochoirs. - Radio France
Les (mini)bombages ont été réalisés à l'aide de pochoirs. © Radio France - Iban Etxezaharreta

A Bardos ce sont les quatre façades de la mairie qui ont été décorées, dans la nuit de samedi à dimanche, en marge du concert de Xarnegu Eguna (avec Soziedad Alkoholika). Cette fois au pochoir. Les sigles et symboles d'ETA côtoient le portrait du Che (Guevara) et une carte du Pays Basque réclamant le rapprochement des prisonniers basques. Le maire Jean-Paul Diribarne a mis en fuite les probables auteurs de ces tags.

Le maire de Bardos Jean-Paul Diribarne raconte sa mauvaise surprise.

Le bureau de poste de Bardos. - Radio France
Le bureau de poste de Bardos. © Radio France - Iban Etxezaharreta

Au Pays Basque sud aussi

Le maire de Saint Sébastien a vivement réagi aux graffitis de ce week-end.