Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Folschviller : des pompiers victimes de jets de cailloux vendredi alors qu'ils venaient éteindre un incendie

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Les pompiers de Folschviller ont été victimes de jets de cailloux et de projectiles vendredi alors qu'ils intervenaient pour éteindre un départ de feu dans une poubelle de la commune. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Forbach pour interpeller les auteurs de cette agression.

Les pompiers sont intervenus pour éteindre un départ de feu dans une poubelle ( illustration)
Les pompiers sont intervenus pour éteindre un départ de feu dans une poubelle ( illustration) © Radio France - Natacha Kadur

Les pompiers de Folschviller sont intervenus ce vendredi soir pour éteindre deux départs de feu sur des poubelles collectives, respectivement situées rue de la forêt et rue Calmette, dans le même quartier de la commune. Lors de leur arrivée, ils ont été victimes de jets de cailloux et de projectiles de la part de plusieurs individus. Les gendarmes de Forbach ont ouvert une enquête pour interpeller les auteurs.

Les individus s'étaient vraisemblablement dissimulés pour surprendre les pompiers à leur arrivée. Ces derniers se sont réfugiés dans leur véhicule pour appeler des renforts, pendant que des projectiles continuaient d'être lancés contre les vitres. D'autres brigades de pompiers sont arrivées à leur secours, accompagnés des gendarmes de Folschviller, pour maîtriser la situation. Le calme a été rétabli après que plusieurs patrouilles ont circulé dans le quartier jusqu'au milieu de la nuit. 

Un agression préméditée

Pour Dider Zimny, le maire de la commune, la préméditation ne fait aucun doute. Les auteurs de ces violences auraient volontairement mis le feu, selon lui, pour attirer les pompiers et tenter d'en découdre avec les forces de l'ordre : "C'est incompréhensible de s'en prendre aux pompiers. C'est presque un petit attentat", s'insurge-t-il. 

Deux jours plus tôt, les pompiers étaient intervenus dans un immeuble du même secteur de la ville pour évacuer près d'une trentaine de personnes qui risquaient une intoxication au monoxyde de carbone.

La gendarmerie de Forbach est en charge de l'enquête pour identifier et interpeller les auteurs de ces violences. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess