Faits divers – Justice

FOOT | Derby OL-ASSE : un déplacement encadré et limité pour les supporters

Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 15 avril 2015 à 16:25

Les supporters ont protesté contre la limitation du parcage en marge du match ASSE-Nantes
Les supporters ont protesté contre la limitation du parcage en marge du match ASSE-Nantes © Radio France - David Valverde

Le déplacement des supporters stéphanois pour le derby sera limité et très encadré. Dimanche l'AS Saint-Étienne affronte l'Olympique lyonnais à 21 heures au stade Gerland, dans le cadre de la 33e journée de Ligue 1. Mais encore une fois les autorités ont voulu prévenir tout risque de débordements ou de violences.

La préfecture du Rhône a pris un arrêté pour limiter et encadrer le déplacement des supporters de l'AS Saint-Étienne au stade Gerland, dimanche, à l'occasion du match entre l'Olympique lyonnais et l'ASSE.

L'accès au stade Gerland est interdit à "toute personne se prévalant de la qualité de supporters de l'ASSE ou se comportant comme tel" . Seule façon d'aller voir ce match : participer au déplacement collectif, par car, organisé par les groupes de supporters. Le problème c'est que le parcage est limité à 600 places . Il en faudrait le double pour satisfaire tout le monde estime Jean-Guy Riou, le président de l'USS, l'union des Supporters Stéphanois.

Derby déplacement BOB USS

Dimanche dernier lors du match ASSE-Nantes, une banderole avait été déployée dans le kop nord sur laquelle était écrit  "600 places nous ne suffisent pas, nous ne sommes pas lyonnais". Désormais, certains supporters évoquent l'idée de boycotter ce match. Mais aucune décision n'a été prise officiellement par les groupes de supporters.

600 places en parcage, c'est exactement ce qui avait été attribué aux supporters de l'OL, lors du match aller à Geoffroy-Guichard. Outre la jauge, le déplacement est également encadré : un voyage en car obligatoire, avec prise en charge pour tout le monde à Saint-Étienne et un trajet sous escorte policiere jusqu'au stade à Lyon. Les billets pour le match ne seront remis aux supporters des Verts qu'une fois arrivés à Gerland.

La préfecture du Rhône évoque un antagonisme ancien entre les deux clubs, mais également une radicalisation de certains ultras lyonnais , qui n'a rien à voir, cette fois, avec le derby. Dans son arrêté, la préfecture parle d'un "risque de troubles graves à l'ordre public" . Et affirme que même une mobilisation importante des forces de sécurité, ne serait pas suffisante pour assurer la securité des personnes. C'est le quatrième derby consécutif qui fait l'objet d'un arrêté préfectoral réglementant le déplacement des supporters.