Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Foot, gros sous et soupçons d'escroquerie, le projet de centre thermo-ludique d'Amélie-les-Bains à l'arrêt

-
Par , France Bleu Roussillon

Il était censé donner un grand coup de fouet à l'économie d'Amélie-les-Bains. Le projet de centre thermo-ludique en lieu et place de l'ancien hôpital militaire est au point mort. Le tout sur fond de soupçons d'escroquerie impliquant d'anciens footballeurs professionnels.

Vue d'artiste du projet de centre thermo-ludique près de l'ancien hôpital militaire d'Amélie-les-Bains
Vue d'artiste du projet de centre thermo-ludique près de l'ancien hôpital militaire d'Amélie-les-Bains

Alexandre Raynal, le maire d'Amélie-les-Bains, a dû finir par se rendre à l'évidence : son rêve de complexe hôtelier thermo-ludique a sérieusement du plomb dans l'aile. Imaginé dès les années 90 et officialisé en 2014, le projet est toujours aujourd'hui à l'arrêt. Pourtant le financement public de la partie thermale est bouclé (Europe, État, Région, Département ont promis de mettre la main à la poche) et le permis de construire est accordé. 

En revanche, la rénovation de l'ancien hôpital militaire est bloquée depuis des années. C'est un opérateur privé qui a racheté les murs et il a semble-t-il bien du mal à réunir les dizaines de millions d'euros nécessaires pour transformer l'établissement désaffecté en hôtel de luxe.

Niche fiscale et ancien footballeur international

Après des années d'attente et de retards, le projet hôtelier apparaît désormais dans une vaste affaire de d'escroquerie présumée. C'est le journal L'Equipe qui a révélé l'histoire. Une soixantaine de footballeurs professionnels (actuels ou anciens) ont perdu des millions d'euros dans des placements immobiliers douteux un peu partout en France.

L'ancien hôpital militaire d'Amélie est cité parmi les chantiers à l'arrêt. À l'époque, d'anciens pros et notamment un ex-Bleu avaient mis au pot, pensant pouvoir défiscaliser l'investissement dans le cadre de la loi Malraux. Finalement, le projet n'est pas éligible à cette niche fiscale.  "Nous ne savons pas ce qu'est devenu l'argent" explique l'épouse d'un joueur dans L'Equipe

Selon nos confrères, le parquet national financier envisage de s'emparer du dossier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess