Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Foot : l'entraîneur Francis Smerecki est mort

jeudi 7 juin 2018 à 12:33 Par Germain Arrigoni, France Bleu

L'entraîneur Francis Smerecki est mort à l'âge de 68 ans ce jeudi matin des suites d'une longue maladie, a annoncé la Fédération française de football (FFF).

Francis Smerecki
Francis Smerecki © AFP - Guillermo LEGARIA

Il s'était notamment fait connaitre du grand public lors de l'affaire des quotas en 2011. 

Lors d'une réunion de la Direction technique nationale (DTN), Francis Smerecki s'était opposé de manière tranchée à l'idée naissante d'imposer des quotas de binationaux dans les sélections de jeunes. 

Sélection de jeunes

Après une carrière de joueur modeste à Laval, le natif du Mans a entraîné plusieurs clubs, notamment Guingamp (1993-1999) - où il a été élu meilleur entraîneur en 1995 - et Nancy (2000-2002), avant d'entrer dans le giron de la FFF pour s'y occuper de sélections de jeunes. 

En 2010, il a remporté le titre de champion d'Europe U19 avec une équipe comptant notamment Antoine Griezmann et Alexandre Lacazette. 

Hommage de Deschamps et Le Graët

Il atteint les demi-finales du Mondial 2011 en U20 avec ces deux mêmes joueurs. Smerecki était aussi finaliste de l'Euro U17 en 2008 et de l'Euro U19 en 2013. A son palmarès figurent également deux succès au Festival Espoirs de Toulon, en 2006 et 2015.

Le sélectionneur Didier Deschamps lui a rendu hommage dans un communiqué : "Pendant plus de dix ans, Francis a été une figure de la Direction technique nationale, un technicien discret mais extrêmement compétent, soucieux du moindre détail sur lequel nous nous étions par exemple appuyé dans la préparation de la Coupe du monde au Brésil et dans la supervision des matches."

Le patron de la FFF Noël Le Graët d'ajouter : "La disparition de Francis [...] plonge la Fédération dans une grande tristesse". Les deux hommes avaient travaillé ensemble à l'An Avant Guingamp dans les années 90.